Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Comment créer une micro-crèche ?

22 avril 2014

crèche emploi

Qu’est ce qu’une micro-crèche ?

Se positionnant entre le mode de garde individuel et collectif, la micro-crèche accueille les enfants de moins de 6 ans, avec un groupe de 10 enfants maximum. L’encadrement est réalisé par 3 professionnels.

Pour le local, il suffit qu’il respecte les normes de sécurité et qu’il soit suffisamment spacieux pour l’accueil des enfants.

La micro-crèche peut être créée par un particulier, une commune, un établissement public (hôpital), une association à but non lucratif, ou encore une entreprise (EURL, SARL…).

L’autorisation est délivrée par le président du conseil général du département, après l’avis favorable du médecin de la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Quelles sont les compétences requises du personnel ?

Pour s’occuper des enfants dans une micro-crèche, une des conditions suivantes doit être respectée :

- Avoir 3 ans d’expérience en tant qu’assistante maternelle agréée,

- Avoir une qualification de niveau V minimum (CAP petite enfance, auxiliaire de puériculture), et 2 ans d’expérience auprès des jeunes enfants.

Concernant la direction de la crèche, une personne doit être désignée pour être en charge du suivi et de l’élaboration du projet. Elle peut être un professionnel de la petite enfance ou non, peut avoir une autre activité ou bien être la coordinatrice de la petite enfance du département. Sa présence dans le local n’est pas obligatoire. Ce qui lui permet donc d’assurer un suivi à temps partiel (seulement de quelques heures par semaine).

Par ailleurs, les employés sont salariés de la micro-crèche et n’ont pas le même statut que les assistantes maternelles. 2 professionnels doivent être présents lorsqu’il y a plus de 3 enfants dans la crèche.

Quelles sont les étapes du projet ?

Un dossier doit être déposé à la PMI de son département comprenant les informations suivantes :

- L’intérêt du projet : développer les besoins de garde dans la commune avec le nombre de familles avec enfants de moins de 6 ans qui pourraient potentiellement être intéressées,

- L’adresse et les statuts de la micro-crèche avec également les modalités de fonctionnement, le nombre d’enfants pouvant être accueillis, la qualification des professionnels ainsi que la description des locaux (ou le plan),

- Le budget : rémunération du personnel, montant des charges, tarifs proposés.

Quelles sont les aides financières ?

Une aide au fonctionnement peut être accordée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Si tel est le cas, les tarifs proposés aux familles varient en fonction de leurs ressources.

D’autres aides peuvent être demandées au Conseil Général, à la commune, ou aux entreprises souhaitant réserver des places pour les enfants des salariés dans les micro-crèches concernées.

Les regroupements d’assistantes maternelles

Dans certains cas, les assistantes maternelles se regroupent pour travailler ensemble. Elles seront donc rémunérées par les parents directement.

Cependant, ces regroupements sont souvent refusés par les PMI. Il est donc conseillé de créer une association loi 1901, qui hébergera la micro-structure et son projet pédagogique. Un lobbying auprès du Conseil général du département concerné peut être exercé, dans le but de faire accepter le projet.

Plus d’informations sur le site de la CAF ou sur le site du Conseil Général

814 vues totales, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *