Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Comment obtenir 20/20 à son entretien de motivation ?

9 juin 2017

Comment avoir 20/20 à son entretien de motivation ?

Pour chaque examen, l’entretien de motivation est une épreuve importante, voire décisive, au regard de son coefficient très élevé. Même si la clé de réussite est de rester authentique et spontané, cette épreuve nécessite une préparation en amont, parfois plus conséquente que les épreuves écrites.

Comment se passe l’entretien ?

Le jury est composé généralement de deux, ou trois personnes. L’entretien de motivation peut se décomposer en deux parties : une présentation de soi et un entretien classique entre vous et le jury.

Présentation de soi :

La fameuse question : présentez vous, qui peut être déclinée en « parlez nous de vous, qui êtes vous, que faites vous ici etc. » doit être préparée. Vous devez savoir quoi dire, et à quel moment l’énoncer. Attention, l’idée n’est pas d’apprendre par cœur votre préparation : vous risqueriez de perdre en spontanéité. Il est préférable d’avoir en tête les 3 ou 4 points que vous souhaitez développer. L’idéal est de proposer une réponse entre 1mn30 / 2mn. Cette question est l’opportunité pour vous de « tendre des perches au jury » afin qu’il puisse vous interroger sur ce que vous lui avez dit. Cette présentation doit rester synthétique et cohérente. Vous devez annoncer les thèmes sans rentrer dans les détails, comme si vous présentiez le sommaire de votre vie.

Suggestion : Vous pouvez commencer par ennoncer votre état civil (prénom, nom, âge), vos diplômes et formations, vos centres d’intérêts, vos expériences antérieures, vos aspirations professionnelles, et ce que le diplôme auquel vous candidatez vous apporterait.

L’entretien classique :

Il commencera juste après la phase de présentation. De manière générale, le jury va vous interroger sur les points que vous lui avez exposé pendant votre présentation.

Il se peut qu’il commence par vous poser des questions « sur vous » comme : quel est votre projet professionnel ? Quelles sont vos 3 qualités / 3 défauts ? Quelle a été votre plus bel échec ? De quoi être vous le plus fier ?

Il est important de ne pas être destabilisé si le jury vous pose des questions atypiques : il cherchera à vous challenger. C’est plutôt bon signe !

 

Comment bien se préparer ?

Chez vous, vous devez anticiper les questions, et réflechir à des éléments de réponses sans apprendre par cœur ! Attention ! Vous pouvez également travailler sur votre expression corporelle, votre voix, votre respiration etc.

Lors de l’épreuve, l’idéal serait de transformer cet entretien en discussion pour faire en sorte que le jury passe un agréable moment. Pour cela, il faut que vous personnalisiez au maximum vos réponses. Toute la stratégie pour avoir une note proche de 20 est de leader l’entretien : il vous suffit de personnaliser au maximum chaque réponse, en tentant de tendre des perches au jury, pour forcer de manière inconsciente le jury à vous interroger sur ce que vous voulez.

Exemple : Citez nous un défaut => Ne pas simplement dire « désorganisé, impatient etc. » Le jury attend de vous que vous illustriez ce défaut, puis que vous lui montrez comment vous tentez de le corriger, pourquoi pas à travers la formation à laquelle vous postulez !

Dîtes vous bien que plus vous alimentez vos réponses, plus vous donnez de la matière au jury pour créer de nouvelles questions, moins le jury a à réfléchir ! Et ça vous permet également d’éviter les questions atypiques du type : « si vous êtes un super héros pendant une heure, qui seriez vous et pourquoi etc. »

 

Les conseils pour le Jour J

Soignez votre apparence, soignez votre attitude, soyez souriant, et respirez un bon coût ! Vous ne jouez pas votre vie … mais presque!

283 vues totales, 9 aujourd'hui

Mots-clefs : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *