Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Endormir un bébé ? Un jeu d’enfant !

16 mars 2016

Bb endormi

Certains moments dans la journée de bébé sont plus redoutés que d’autres…notamment quand il faut l’endormir.
Entre les pleurs, les cris ou autres ; il est parfois difficile d’endormir un bébé contre son gré. Alors, comment faire ?

La psychologue Anne Bacus vous propose d’aider les enfants à tomber dans les bras de Morphée grâce à 8 astuces…
A la fois valables pour les parents mais aussi pour les professionnels (en cas de sieste) !

Astuce 1 : apprendre les spécificités de son sommeil. Vous pensiez que les phases de sommeil des enfants ressemblaient aux vôtres ? Cela n’est pas le cas ! Leur rythme est bien à part. Lorsque vous observez l’enfant bouger énormément, ne le prenez pas dans vos bras, il est tout simplement en phase d’endormissement (mouvements de jambes et bras) et cela pourrait perturber son sommeil.

Astuce 2 : aménagez-lui un coin douillet. Privatisez un endroit, qui lui sera propre, lui permettant de se créer des repères et de se retrouver dans son espace de sommeil.

Astuce 3 : en grandissant, l’enfant évolue et son sommeil aussi ! S’il est excité, qu’il pleure ou crie, accompagnez-le calmement dans son sommeil… Et surtout pas de panique ! Sinon cela pourrait influencer l’envie d’aller se coucher. :)

Astuce 4 : sachez dire non ! Vous vous apprêtez à vous endormir et soudainement le bébé sort de son sommeil… Ne tombez pas dans le mécanisme des nuits infernales en se mettant à sa disposition, laissez-le quelques instants seul afin qu’il essaye de se calmer. Dire non sans justification est aussi votre rôle (raisonnablement bien sûr).

Astuce 5 : laissez tomber le biberon de nuit ! Jusqu’à ses 3 mois, le repas de nuit est un besoin pour le bébé, mais au-delà de 6 mois cela se transforme en mauvaise habitude. Régularisez les horaires de repas dans la journée et ainsi diminuez ceux de la nuit.

Astuce 6 : respectez 2 règles importantes : faire en sorte que le bébé s’endorme et se réveille au même endroit afin de ne pas le déstabiliser. Ne pas le rendre dépendant à un quelconque objet ou action.

Astuce 7 : comprendre la peur du noir. Il se peut que l’enfant manifeste certaines peurs… Ne vous inquiétez pas cela s’atténue lorsqu’il grandit.

Astuce 8 : se méfier des déplacements. Si l’endroit où il s’endort habituellement change, l’enfant peut perdre ses repères et son sommeil se fragilise. Tentez de reproduire et maintenir son confort habituel (draps, doudou, rituel du coucher…)

Grâce à ces petits conseils, vous développerez et instaurerez des habitudes de sommeil, et ses nuits seront alors plus calmes et paisibles … Bonne chance :D

Sources : www.magicmaman.com

641 vues totales, 2 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *