Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Gestion de l’épilepsie au sein des EAJE

14 février 2017

Epilepsie en EAJE

Le 08 février avait lieu la journée internationale de l’épilepsie.

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie est une affection neurologique (du système nerveux). Elle se caractérise par des décharges brusques et excessives d’influx nerveux (signaux électriques) dans le cerveau, véritable « orage » parcourant de nombreux neurones.
Cette maladie donne lieu à des crises d’épilepsie qui peuvent se reproduire durant plusieurs mois, voire pendant des années. C’est pourquoi on distingue l’épilepsie « maladie », des crises épileptiques, qui surviennent de façon isolée.

L’épilepsie en France en quelques chiffres

On estime à 40 millions le nombre de personnes souffrant d’épilepsie sur le globe, en majorité des enfants, des adolescents et des personnes âgées.

En France, il y aurait 400.000 à 500.000 personnes épileptiques.

Chaque année, 4.000 enfants de moins de 10 ans deviennent épileptiques.

Environ 70% des cas d’épilepsie chez l’enfant n’entraînent pas de grandes difficultés

En raison des ressources économiques et des conditions sociales, 3 personnes épileptiques sur 4 ne sont pas soignées.

Comment gérer l’épilepsie au sein d’ EAJE ? (Etablissement d’accueil de jeunes enfants)

Dans le cadre de la journée internationale de l’épilepsie, France Info a dédié un article à une initiative prise par la ville de Besançon. Nous avons effectivement pu découvrir la démarche active mise en place par la collectivité pour former des professionnels de la petite enfance à la gestion de crises d’épilepsie. Depuis trois ans, 400 salariés des crèches ont été formés aux premiers gestes de prises en charge des enfants en proie aux crises d’épilepsie.
Les professionnels de la petite enfance sont formés aux gestes de premiers secours et à l’administration d’un traitement nommé Buccolam permettant d’apaiser l’enfant en crise. Le traitement se présente sous forme de dose et administré dans la bouche l’enfant.
Cependant, l’épilepsie n’est pas gérée de la même manière dans toutes les crèches de France. En effet, certains d’entre vous ont surement eu connaissance de l’exclusion de la petite Rose d’une micro crèche du Gard. Il y a un an la petite fille a été jugée « dangereuse pour les autres enfants » par la directrice de la structure.
Comment les professionnels de la petite enfance doivent ils se positionner face à ce type de situation ? l’évènement qui a eu lieu il y a un an dans le Gard est-il révélateur d’un manque de formation ? Qui doit-on blâmer ?

Sources :

Amelie Santé 

France Info 

Huffington Post 

568 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *