Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Journée internationale des droits de la femme : des droits récents et à défendre !

7 mars 2016

Child superhero portrait

Les femmes étant largement majoritaires dans les métiers de la petite enfance, impossible de faire l’impasse sur le 8 mars ! Cette semaine sera donc spécialement dédiée aux femmes et à leurs droits.

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes est l’occasion de faire un bilan à travers le monde, de célébrer les acquis, et de faire entendre les revendications pour améliorer la situation des femmes.

Pour mieux comprendre, un petit retour en arrière ; certains droits qui semblent acquis et naturels aux jeunes femmes (et hommes !) d’aujourd’hui sont en réalité récents… Retour sur quelques dates clés :

1907 : Les femmes mariées disposent de leur salaire. Auparavant, tout revenait à leur mari.

1924 : Les femmes ont désormais le droit de passer le baccalauréat.

1938 : L’incapacité juridique des femmes est levée : elles peuvent aller à l’université, avoir une carte d’identité ou un passeport sans l’autorisation de leur mari.

1946 : Ouverture du statut de juge pour les femmes.

1965 : La loi de 1965 est une avancée importante : désormais, une femme peut travailler sans l’accord de son mari et ouvrir de compte en banque à son nom propre.

1967 : Les femmes sont désormais autorisées à entrer à la Bourse de Paris et à spéculer. Auparavant, certaines contournaient le système. Marthe Hanau, la «Madoff des années folles», initiatrice d’une chaîne de Ponzi qui fit sa fortune, avait pour habitude de se travestir pour entrer dans le palais Brongniart et faire trembler ses rivaux.

1970 : Fin de la notion de «chef de famille». A présent le couple régit ensemble le ménage dans les dépenses et les choix de vie et d’éducation. L’autorité parentale vient de naître. Pourtant, 45 ans plus tard, la pilule ne passe toujours pas. Dans son ouvrage Le suicide français, Eric Zemmour écrit que la disparition de la notion de chef de famille, c’est un peu la «mort de la famille occidentale». Et d’ajouter que l’homme a «besoin de dominer pour se rassurer sexuellement et les femmes d’admirer pour se donner sans honte» …Edifiant !

1975 : La mariée a désormais droit à un peu d’intimité. Son mari ne peut plus ni lire ses lettres ni décider pour elle de ses relations. La même année, tout enseignement ou spécialité de l’enseignement supérieur est accessible pour les garçons et les filles. De plus, l’interruption volontaire de grossesse est mise en place selon la loi Veil (IVG)

2013 : Mieux vaut tard que jamais…vous n’êtes plus dans l’illégalité en portant un pantalon ! Interdit depuis 1800 pour les femmes, le pantalon leur était autorisé depuis 1909… mais uniquement pour faire du vélo, du cheval ou du ski ! Le pantalon fait scandale dans les années 20 avant de se banaliser dans les années 60 avec le smoking Yves Saint Laurent ou le pantalon Courrèges. Quelle Française aujourd’hui n’a jamais porté de pantalon ? Aucune, mais elles étaient toutes en infraction puisque la loi n’avait pas été supprimé.

Voici un historique chronologique :

chronologie

Pour suivre la journée des femmes sur Twitter : Les hashtags du jour :
Le hashtag officiel est « #IWD2016 » pour International Women’s Day. En français : « #JournéeDesFemmes » ou, plus court : « #8mars » ou « #JDF ». Et on peut continuer toute l’année avec « #8marstoutelannee » !

Sources : http://8mars.info/

http://www.liberation.fr/france/2015/07/13/quand-les-femmes-ne-pouvaient-pas-ouvrir-de-compte-en-banque_1347300

Afin de réagir, n’hésitez pas à consulter notre forum.

528 vues totales, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *