Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

La croissance exponentielle des crèches d’entreprise

26 septembre 2014

Crèches d'entreprise en pleine croissance malgré le manque de professionnels de la petite enfance

Les crèches en entreprise, que des avantages !

Si la crèche est le mode de garde le plus plébiscité par les parents, grâce à son coût modéré et à son aspect sécurisant, il manque aujourd’hui près de 380 000 places en crèche, autant dire un véritable casse-tête pour les parents, qui pénalise notamment le travail des femmes.

Les employeurs ont d’ailleurs bien saisi les avantages d’investir dans une crèche d’entreprise :

-           Fidéliser les salariés
-           Réduire les congés parentaux
-           Lutter contre l’absentéisme

Cette dynamique est encouragée par le développement des réseaux de crèches, dont Babilou, Les Petits Chaperons Rouges ou encore People & Baby, qui en sont les principaux acteurs. Le concept est simple : ces entreprises créent et gèrent des crèches conçues pour que les entreprises puissent réserver des places pour les enfants des salariés.

L’Etat prend en charge 80% du coût

Pour le parent salarié, le tarif d’ une crèche d’entreprise est le même que dans une crèche municipale. L’entreprise complète par une cotisation et bénéficie en contrepartie d’avantages fiscaux, tels que :

-           la déduction de la cotisation de l’impôt sur les sociétés
-           50 % de la cotisation est remboursable

Au total, environ 80% du coût est financé par l’Etat.

Les entreprises de gestion de crèche se heurtent à la pénurie des professionnels de la Petite Enfance

Babilou, leader du secteur compte 300 crèches à travers la France et accueille en moyenne 12 000 enfants chaque semaine. Son portefeuille de clients va des plus grosses entreprises du CAC 40 (L’Oréal, Renault …) à des PME en croissance et à qui Babilou réserve des places à des endroits stratégiques (près du lieu de travail, sur le trajet maison-bureau …). Avec une telle croissance du secteur, Babilou ouvre entre 10 et 30 nouvelles crèches d’entreprises et recrute 600 personnes par an, mais se heurte à la pénurie de professionnels de la petite enfance et manque principalement « [d’] éducatrices de jeunes, d’auxiliaires de puériculture, de psychomotriciennes » selon la Directrice de territoire Ivanne Carelli.

Le pionnier du secteur, les Petits Chaperons Rouges, rencontre le même succès avec 10 nouvelles crèches ouvertes cette année notamment en Moselle et en région Rhône-Alpes, mais tout comme People & Baby, ces entreprises rencontrent des problèmes de recrutement.

Source :

www.lefigaro.fr – 24 septembre 2014

902 vues totales, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *