Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

La petite enfance et le paramédical : des secteurs plein d’avenir

9 avril 2014

Le métier de puériculteur et de puéricultrice revalorisé

Les secteurs de la petite enfance et du paramédical sont aujourd’hui considérés comme des domaines porteurs avec de fortes opportunités de carrière, grâce notamment à leur diversité de métiers.

Ces professions sont principalement orientées vers l’accompagnement, les soins, ainsi que la santé mentale des personnes.

Par ailleurs, dans ces secteurs, les carrières professionnelles peuvent rapidement y évoluer grâce aux années d’expérience acquises, qui permettent généralement d’accéder à des concours ou formations (destinés à d’autres opportunités de métiers).

Quelle en est la cause ?

Par l’augmentation des départs massifs en retraite de la génération du baby-boom et un taux de natalité élevé ces dernières années en France, le besoin en personnel qualifié pour les métiers de la petite enfance et du paramédical augmente.

Comment se former ?

- Dans le secteur de la petite enfance

Les métiers de la petite enfance sont possibles après le CAP. Certaines formations peuvent se prolonger jusqu’au Bac +5 (voire plus). Consulter notre article sur la formation au CAP.

- Dans le domaine du paramédical

Généralement, les métiers du paramédical sont accessibles post Bac (ou diplôme équivalent), avec des examens d’entrée pour les concours.

A compter que la plupart des professions du paramédical privilégie un cursus scientifique. Il est par ailleurs conseillé de recourir à des classes de remise à niveau scientifique (proposées par les lycées, universités ou établissements d’enseignements privés). Cela est dans le but d’acquérir les connaissances de base.

436 vues totales, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *