Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

L’activité physique à favoriser dès le plus jeune âge

30 juillet 2014

crèchemploi

En France, dans les structures d’accueil du jeune enfant, les activités sont encore faiblement mises en avant. Or, « être physiquement actif au plus jeune âge est important non seulement pour prévenir les problèmes de surplus de poids, mais aussi pour le développement des habilités motrices, la santé des os… », explique Camille Gagné, chercheuse.

Par ailleurs, lors du colloque québécois de l’Association francophone pour le savoir de mai dernier, moins de 1% des enfants d’âge préscolaire fréquentant une structure d’accueil (jusqu’à 5 ans) bougerait suffisamment pour prévenir l’obésité.

Les habitudes saines s’acquièrent pourtant dès le plus jeune âge. C’est pourquoi, le Québec s’engage à promouvoir l’importance de la bonne alimentation et de l’activité physique par le biais du jeu actif.

Gazelle et potiron est une des mesures mises en place par le ministère de la famille québécois. Ce guide permet de créer des environnements favorables à la saine alimentation, et de favoriser le jeu actif.

12 orientations et pratiques sont préconisées :

- 7 favorisent la bonne alimentation

- 5 favorisent le jeu actif et le développement moteur

Enfin, ce document montre que les éducateurs doivent inciter les enfants à bouger davantage.

Les partenaires, à savoir les parents, doivent également poursuivre cette démarche pour le bien-être de l’enfant.

Téléchargez le guide ‘ Gazelle et Potiron ‘

352 vues totales, 2 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *