Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Les 8èmes assises nationales de la protection de l’enfance

16 juin 2015

protection de l'enfance

Le lundi 1er juin à Rennes, ont eu lieu les 8èmes assises nationales de la protection de l’enfance. Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la famille était présente, afin de plaider en faveur du droit commun de tous les enfants, quel que soit leur milieu social.

Quatre objectifs principaux sont ressortis de la feuille de route de la secrétaire: 

Le premier est de mieux prendre en compte les besoins de l’enfant, dans le but de prévenir les ruptures de parcours. La réalisation d’un référentiel commun serait une aide principale, ainsi que la mobilisation des professionnels dans l’évaluation des besoins de l’enfant.

Le deuxième est d’améliorer le repérage des enfants en danger. Ici, c’est principalement aux professionnels, en contact avec les enfants, d’agir. Ils doivent participer à la construction d’un cadre national de la prévention du « danger ».

Le troisième objectif de cette feuille de route, est de développer la prévention, et ce à tous les âges de l’enfance. Cela nécessite la création de centres parentaux et, une fois de plus, l’accompagnement des professionnels.

Enfin, le dernier objectif pour Laurence Rossignol est d’améliorer la gouvernance et la formation des professionnels via la création d’un conseil national de la protection de l’enfance. Il est important que les encadrants aient des formations qui s’adaptent aux enfants qu’ils ont en charge, afin de répondre au mieux aux attentes de ceux-ci.

Ces objectifs cités par la secrétaire d’Etat chargée de la famille, sont tous plus ou moins inspirés de la proposition de loi « Meunier », qui est relative à la protection de l’enfance.

Source : ASH Magazine juin 2015, Le Télégramme

597 vues totales, 2 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *