Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Retour sur la Journée Nationale des Professionnels de La Petite Enfance

1 février 2017

Journée nationale des professionnels de la petite enfance

Le 31 janvier 2017 avait lieu la première journée nationale des Professionnels de la Petite Enfance à Saint Denis.
Une journée riche en débats, 8 ateliers, deux conférences plénières … Tout un programme dédié aux professionnels de la Petite Enfance en la présence de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.

Cette journée a été l’occasion pour les professionnels présents d’aborder des thèmes divers tels que :

- La promotion de l’accueil des enfants en situation de handicap
- L’insertion des parents et des enfants en situation de pauvreté
- La mixité des métiers de la Petite Enfance
- L’organisation des activités artistiques et culturelles avec les jeunes enfants
- Le développement des relations entre les professionnels et les parents
- Les violences et la maltraitances
- La direction, l’encadrement et l’animation au sein des EAJE
- La formation et le développement de la professionnalisation

De nombreuses organisations étaient représentées : La FNEJE (Fédération des éducateurs de jeunes enfants), la CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale), l’UFNAFAAM (Union Federative Nationale Des Associations De Familles D’accueil et Assistants Maternels), le CERPE (centre d’Etudes et de Recherches pour la petite Enfance) et bien d’autres …

La journée s’est articulée autour d’ateliers qui constituaient un temps de parole permettant l’échange d’idées.
L’ensemble des avis donnés étaient repris à l’écrit par les responsables des ateliers.
Ce travail permettra par la suite de rédiger une notice. Cela participera à l’amélioration et l’évolution du travail des professionnels de la Petite Enfance, de l’accueil des jeunes enfants et de la relation entre Parents/Professionnels.

La Journée nationale des professionnels de crèches a été marquée par les discours introductifs de Laurence Rossignole, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Jean Phillipe Vinquant, directeur général de la cohésion sociale, et de Sylviane Giampino, vice présidente du Haut Conseil de la famille, de l’enfant et de l’âge.
Les trois discours rejoignaient l’idée de la nécessite d’un travail tripartite entre les institutions de l’état, les professionnels de la petite enfance et les organismes de formation.

Elle a aussi été marquée par la révélation de madame Cécile Tagliana, cheffe de service, adjointe au directeur général de la cohésion sociale. Cette dernière a axé son intervention sur les changements qui allaient s’appliquer aux formations des professionnels de la Petite Enfance : Intitulés de formations modifiés, création d’un socle de formation de base pour l’ensemble des métiers … Crèchemploi publiera bientôt un article dédié à ce sujet.

Sources : ICI 

Découvrez aussi :

Le CERPE 

La FNEJE

Le CNFPT 

L’UFNAFAAM 

 

1107 vues totales, 2 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *