Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Un nouveau tournant pour les apprentis mineurs

27 avril 2015

beautiful asian caucasian woman holds a folder

Le nombre d’apprentis chute chaque année depuis 2012. Afin d’atteindre l’objectif de 500 000 apprentis en 2015, le ministère du Travail a annoncé des mesures en faveur des entreprises de moins de 11 salariés.

Dès la rentrée de septembre 2015, les entreprises de moins de 11 salariés, seront exonérées des charges et des salaires liés à l’embauche des apprentis mineurs. François Hollande a déclaré le 19 avril que les TPE « ne paieront plus rien sur l’emploi d’un apprenti (…) à partir de la prochaine rentrée scolaire ».

Jusqu’ici exonérés de charges sociales, les employeurs ne devraient plus financer les salaires des apprentis mineurs. Les salaires qui s’échelonnent de 25% à 53% du Smic (364 à 772€) seraient entièrement pris en charge par l’Etat. Cette mesure concernerait environ 70 000 jeunes.

Deux réunions réunissant les différents partenaires sociaux autour de l’apprentissage sont prévues : le 7 mai au Ministère du Travail et le 12 mai à Matignon. Ainsi, les cadres du dispositif seront posés et la question du financement qui s’élèverait à 250 millions d’euros abordée.

Cette mesure pourrait donner un coup de pouce aux EAJE, qui ne sont souvent pas en mesure d’embaucher des apprentis en raison des coûts salariaux engendrés. Désormais, les mineurs préparant leur CAP ou BEP en alternance dans le secteur de la petite enfance pourront trouver plus facilement une structure d’accueil.

Sources : tempsreel.nouvelobs.com , www.lopinion.fr , lentreprise.lexpress.fr

577 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *