Burn-out et Dépression en crèche : un mal répandu

23 juin 2017

Burn-out et Dépression

Le burn-out est une maladie professionnelle, caractérisée par un état d’épuisement généralisé. Intéressons-nous au cas des professionnels de la petite enfance : pourquoi et comment lutter contre ce phénomène ?

Un professionnel de la petite enfance peut être sujet à un burn-out

En effet, la surchage et les répétitions d’activités sont les deux sources de ce malaise mental. A cela s’ajoutent les sollicitations multiples des enfants tout au long de la journée, leurs pleurs, leurs refus, certains comportements etc. Ces professionnels doivent constamment être concentrés et rester vigilants. Une moindre inattention peut être dangereuse ! Travailler en crèche auprès d’enfants est une activité passionnante mais qui peut rapidement devenir un facteur de stress permanent…

Le management d’équipe n’est pas à écarter. Il peut fortement contribuer à la pression mentale d’un individu. La reconnaissance obtenue de la part du supérieur hiérarchique peut être moindre par rapport aux efforts fournis et causer un sentiment de frustration. Les conflits entre professionnels, au sein d’une crèche peuvent être une autre source de dépression. Une bonne ambiance de travail est primordiale pour l’épanouissement du professionnel et des enfants.

La prévention est nécessaire !

Comment prévenir les risques de burn-out ?

- La première chose à faire est de se relaxer.
- Distinguer la vie professionnelle de la vie privée, et s’épanouir hors temps de travail.
- Communiquer avec les membres de l’équipe.
- S’accorder du temps pour évacuer les tensions accumulées.
- Echanger au sein de groupes de parole peut permettre de partager son vécu et son ressenti voir de trouver des solutions.

Comment soigner un burn-out ? Si la personne est déjà dans un état de « burn-out » avancé, il est préférable qu’elle se fasse aider via une prise en charge individuelle avec un psychothérapeute.

Pour conclure, il est primordial de prendre soin de soi et de se ressourcer pour entretenir avec les enfants une relation sereine et bienveillante et prendre plaisir dans son travail.

5300 vues totales, 1 aujourd'hui

Aucune réponse à “Burn-out et Dépression en crèche : un mal répandu”

  1. Commentaire créé par Alexia le Mar 26th 2021 at 22 h 38 min: Répondre

    Professionnelle de la petite enfance avec une expérience dans 10 crèches de différents types et des constats récurrents : heures supplémentaires car collègues non remplacées, turn over du personnel lié à une lassitude et une fatigue dû à un manque de moyens humains voire matériels. En découle des difficultés à répondre avec bienveillance aux besoins des enfants accueillis et à respecter leur propre rythme. Dans ce tableau, il difficile de maintenir une cohésion au sein du travail d’équipe.Et les salaires ne sont pas attractifs. Pourtant, j’ai pu voir des jeunes diplômés, des professionnelles très empreintes de bien faire leur métier.

  2. Commentaire créé par Lina le Aug 13th 2020 at 12 h 23 min: Répondre

    Trop de pression avec certaines directrices. Beaucoup d enfants c est l usine.Trop de gamineries ,professionnelles qui n arrive pas a sortir de l enfantillage et sont hyper gamines.Milieu spécial faut pouvoir s y adapter moi j ai démissione sinon j allais faire un burn out tellement c est spécial dans ce milieu.

  3. Commentaire créé par Christine le Mar 15th 2020 at 23 h 47 min: Répondre

    trois grand groupe de creche tres connus principalement,qui manage l humain comme on manage du papier avec parfois des coordinatrice manipulatrice et hypocrites,menteuses et sans pitié pour leur personnel c est marche ou creve,a faire peur de voir ca.Pas etonnant qu il y ai des burn out, car etre manager par des gens qui n ont aucune humanité psychologique,on se demande d ou ils sortent ces zigotos.Il n y a que l argent et la rentabilité qui compte pour eux,les enfants sont des portes monnaie et les employés eux de pauvres gens épuisés d autant de bêtise humaine.fuyez ce monde là meme si vous aimez travailler avec les enfants,trouvez une autre solution que ces maudites creche .

  4. Commentaire créé par chlea le Mar 10th 2020 at 23 h 53 min: Répondre

    Un monde très superficiel les creches ou ils font un beau tableau de facade avec un arrière plan pas très bienveillant pour les pro et enfants.Les pros pètent des plombs car elles sont souvent délaissées,seules avec leur conditions de travail.C est pas le milieu de travail a choisir si on veut s epanouir et être Zen.Milieu de tres special ou bosse des gens tres speciaux,c est un milieu particulier.Pas étonnant qu il y ait des burn out c est pas mieux que dans les hopitaux pour les employés des creches collectives.Tres BOF tout ca…

  5. Commentaire créé par Pauline le Feb 29th 2020 at 8 h 00 min: Répondre

    Bonjour,plusieurs de mes collegues ont fait des burn out,elles travaillent dans le privé et c est l horreur le privé.
    Cinq semaines de vacances,(jamais de repos)et rien d autres quand on
    bosse avec des enfants c est justa pas possible surtout avec les conditions actuelles de travail,elles sont tout le temps crevées .Beaucoup d enfants et un rythme tres soutenu ,tout le temps sous pression,beaucoup d hyper exigence de la part de l employeur pour gagner le smig et ambiance malsaine entre pros .De quoi peter une durite surtout avec les enfants qui actuellement sont très durs,nombreux et enfermés toute la journée entre 4 murs.Certaines ne sont pas revenues et ont laisser ce travail tellement mentalement les creches les ont épuisées et l employeur dans son petit bureau a dix mille lieux des conditions de travail.Marche ou crève.

  6. Commentaire créé par Marjorie le Feb 21st 2020 at 4 h 11 min: Répondre

    Le travail en creche est particulier pour y avoir travaillé et cesser complètement cet activité apres un dégoût, depuis 2 ans je ne peux plus retravailler en crèche malgré le bonheur que j avais a etre avec les enfants.je ne suis pas dégouté des conditions de travail,mais du travail d équipe avec des filles a l etat d esprit mauvais et pervers,une en particulier qui m a harcelé plusieurs mois et les brebis galeuses encore plus betes qui la suivait m ont detruit la santé,.Elle est encore en poste car direction qui s en fiche,elle a fait partir plus d une fille et les directions ne font rien,meme pas viré tout va bien pour elle,elle fait sa petite vie.Ces entreprises se fiche complètement du mal etre de leur employé en perso,ils ne voyent que le collectif et ma foi tout ca les ennuis et ne les touche pas personnellement pour eux c est ca l essentiel,du management a la petite semaine.Voila la vrai réalité du travail d équipe en creche,avec des responsables pas du tout a la hauteur et qui ne veulent pas payer d indemnité pour faire partir des employés pervers et toxiques pour les autres,tant pis si les autres employés sont en souffrance psychologique.A vomir…Je rejoinds un témoignage un vrai monde de gamine,de copinage la petite enfance,ca fait peur de voir de tel adultes dans le monde du travail….

  7. Commentaire créé par Karele le Feb 17th 2020 at 10 h 00 min: Répondre

    Vous avez raison le milieu de la petite enfance c est hautement dégradé depuis quelques années.Un milieu pas reconnu dans la pénibilité,même par le milieu médicale ça fait peur….Des employés ont la pression de leur hiérarchie et qui sont victimes du grand nombre d enfants et du manque de personnel et de beaux discours en devanture.Et vois avez aussi raison de plus en plus d enfants a problemes auxquels les pro n ont le droit de rien dire et ou l adulte est décrédibilise car l enfant est roi.Ce métier était beau a la base mais devient du n importe quoi.Je déconseillé aussi.

  8. Commentaire créé par anne lise le Feb 17th 2020 at 2 h 02 min: Répondre

    Pouvez vous soutenir les pro aider a interdire les reunions d equipe le soir,les reunions doivent etre prise sur le temps de travai,tant pis les parents se débrouille,la santé des professionnelles est prioritaire la sur charge de travail ca suffit pour elles,que font les médecins du travail ??? on est en 2020 bon sang, cessons de maltraiter le personnel.Moi je quitte le travail a 15h30 quand je suis du matin je rentre chez moi et je dois revenir payer mon gaz oil et payer la nounou a domicile car mon conjoint travail le soir.Je suis perdante je gagne le smic,et je suis crever a n en plus finir.Sont ils devenus des esclavagiste dans la petite enfance,tout ca pour 5 semaines de vacances le smic et rien d autre et reunion pas payé et recuperer par demi heure, rien d interssant,la grosse misère la petite enfance.Et derniere chose je trouve ca pitoyable que les cap administre des medicaments en crèche et qu ils nous disent qu on est protégé par la creche, alors qu on est pas protéger par la loi ,je ne pense pas,tout ca encore pour arranger les parents,c est lamentable que les PMI disent oui ils me dégoûte ces bureaucrates incompétent,et olé olé.Tout pour les employeurs et rien pour les employés,les pmi et medecine du travail laisse se creer la derive de ces pratiques, c est de la faute a ces organismes incompetents et inutile,et payés eux a faire quoi ??? je vous pose la question ???? je me crois pas qu ils reviennent eux le soir pour des réunions de travail apres leur journée, la grosse blague !!!!!

  9. Commentaire créé par ariana le Feb 16th 2020 at 23 h 40 min: Répondre

    La petite enfance est un monde violent ou il y a beaucoup de pressions mentales de l employeur,ou les enfants ont de plus en plus de problèmes de comportements,comparativement a avant.Le nombres d enfants est très haut par rapport au personnel encadrant.Milieu de filles avec harcèlement non puni avec des employeurs qui s en fiche totalement ,méchanceté gratuite.Un monde violent la petite enfance et pour etre payer une misere malgré les responsabilité du personnel.Meme si c etait une vocation avant pour moi ca ne l est plus. Avec les conditions de travail actuel et l injustice faite aux salariés de la petite enfance par les employeurs le metier me dégoûte.Tout est devenu commerce meme les creches ecoeurant tout ca,je déconseille a quiquonque de se lancer dans le travail creche,c est l usine a enfants et la belle vitrine commerciale devant les parents qui me voyent pas que les employées trime ,beaucoup de blabla devant les parents qui devrait s inquieter de tout ca pour leurs enfants et les pro qui s occupe d eux l un me va pas sans l autre.Honte a tout les organismes qui laisse la petite enfance en souffrance,les PMI sont bien souvent du côté des employeurs en accordant plus de berceaux qu elles ne peuvent en accueillir,bref des gens de bureau qui ne connaissent rien du tout du terrain en creche.HONTEUX.????

  10. Commentaire créé par magalie le Feb 16th 2020 at 22 h 52 min: Répondre

    Les respnsables et hauts responsables sont justement responsables du burn out de leur salariées en leur mettant beaucoup de reunions parfois le soir rajoutées a leur journées de travail,elles doivent parfois revenir sur leur lieu de travail apres les reunions a leur frais et bonjour la fatigue et parfois payer la nounou avec un smig,la medecine du travail n en a rien a foutre,mais rien a foutre,ils sont pathétiques et lamentable a la medecine du travail,ils servent a rien,les reunions hors du temps de travail devraient etre interdite dans cette branche de travail tellement c est un boulot qu est dur avec la pression psychologique ,et en plus elles sont non payés juste récupérable .Ils se fiche de leurs salariés ils n ont aucune humanité.Beaucoup meme énormément d enfants pas assez de personnel pour faire peter les plombs a leur salariés y a pas mieux.Beaucoup de professionnelles en souffrance car c est le smig et on leur demande l impensable,pour le smig il faut qu elle soit dévoué corps et ame,c est du grand n importe quoi.La misere psychologique dans ce métier.En plus certaines pro ne savent pas rester professionnelles elles sont trop dans le copinage et vies personelles et les histoires,un peu un milieu de gamine,pour rien au monde je ne retournerai dans ce milieu apres y avoir travailler 10 ans plutôt mourrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial