Crèches d’entreprises

15 novembre 2016

Preschool teacher with children playing with colorful wooden didactic toys at kindergarten

Article mis à jour le 10/11/21 

 

De nos jours, trouver une place en crèche pour son enfant peut parfois relever du défi, voir même ne rester qu’un rêve. Chaque année, il manque indéniablement des places d’accueil et de nombreux parents doivent alors trouver des alternatives pour la garde de leur enfant.

Certaines sociétés, pour faire venir des talents ou pour inciter les employés à rester en leur sein, ont décidé de mettre en place des crèches d’entreprises, ce qui permet de compléter l’offre de garde déjà existante.

Mais qu’est-ce qu’une crèche d’entreprise ? C’est une crèche comme les autres, seulement il s’agit d’établissements dont les places d’accueil sont réservées aux employés de la société. Certaines peuvent proposer des places aux familles du quartier également, mais les employés restent prioritaires. Il en existe deux types :

  • Les crèches mono-entreprise (souvent appelée « crèche d’entreprise » de manière générale) accueillent les enfants du personnel d’une seule entreprise.
  • Les crèches inter-entreprises qui peuvent accueillir les enfants des collaborateurs de plusieurs entreprises.

Puisque la crèche est principalement réservée aux salariés de l’entreprise, celle-ci n’est plus financées par des subventions publiques comme le sont les crèches municipales mais par l’entreprise elle-même. Le reste à charge pour les parents est souvent identique à celui d’une crèche municipale dans la mesure où l’entreprise s’engage à payer à hauteur des subventions. Le reste à charge est calculé en fonction du salaire des parents.

La société fait alors appel à un gestionnaire privé qui en assurera la gestion selon la même réglementation qu’une structure classique : Le taux d’encadrement, la qualification des salariées (diplôme), les normes de sécurité.

Ces dernières doivent également passer par les mêmes procédures administratives. C’est pourquoi, avant leurs ouvertures, elles ont l’obligation obtenir une autorisation de fonctionnement délivrée par le Président du Conseil Départemental après avis des services de Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Les enfants sont pris en charge et encadrées par une équipe complète où l’on retrouve : un directeur (éducateur de jeunes enfants, puéricultrice, médecin, infirmière) et des professionnels terrain (auxiliaires de puériculture, éducateurs de jeunes enfants, accompagnant éducatif petite enfance) avec un taux d’encadrement d’une personne pour cinq enfants qui ne marchent pas et une personne pour huit enfants qui marchent.

La localisation de ces crèches est adaptée pour les employés. Elles sont souvent situées aux abords de l’entreprise voire directement dans leurs locaux. Grâce à cette proximité et à la flexibilité des horaires d’accueil, elles répondent aux besoins des salariés et à leurs contraintes professionnelles.

La tranche d’âge des enfants accueillis est habituellement de 6 mois à 3 ans mais certaines proposent la garde des enfants jusqu’à 6 ans.

 

Sources :

https://www.eurecia.com/blog/creche-entreprise/

https://www.babilou.fr/obtenir-une-place-en-creche/creche-privee-creche-inter-entreprises-creche-d-entreprise

https://www.parents.fr/bebe/mode-de-garde/les-creches/la-creche-inter-entreprises-comment-ca-marche-79661

 

2029 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial