Découvrez le programme d’Emmanuel Macron pour la petite enfance

25 avril 2022

president-emmanuel-macron-the-president-of-france-94f5d2

Ce dimanche 24 avril 2022, Emmanuel Macron a été réélu président de la république avec 58% des voix.

Nous rappelons que la Fédération Française des Entreprises de Crèches (FFEC) décrivait en janvier dernier dans un communiqué de presse à l’attention des candidats à la présidentielle, 11 propositions au service de la petite enfance.

Elle suggérait la revalorisation des salaires des professionnels de crèche qui sont aujourd’hui insuffisants pour attirer et empêchent donc de recruter durablement ainsi que de moderniser la formation des professionnels de la petite enfance et ouvrir la reconnaissance des diplômes européens.

La FFEC estime à 60 000 postes le besoin supplémentaires d’auxiliaires de puériculture et d’éducateurs jeunes enfants, ainsi que 90 000 nouvelles places de crèches.

Voici le programme petite enfance qui devrait être mis en place lors de ce nouveau quinquennat :

 

Formation et recrutement de personnel pour la petite enfance :

  • Valoriser la formation initiale avec un socle commun minimum pour tous les métiers de la petite enfance.
  • Investissement de 40 millions d’euros pour la formation continue du personnel.

 

Création de places en crèches pour accueillir plus d’enfants :

  • 200 000 places d’accueil en collectif et individuel pour donner le choix aux familles au niveau des modes de garde.
  • Pour toutes les familles, une solution d’accueil garantie pour tous les enfants âgés de moins de trois ans. Aide financière à destination des communes pour inciter à ouvrir des places en crèches et à développer le réseau d’assistantes maternelles.

 

Le droit opposable à la garde d’enfant :
« Parmi les combats qui restent à mener, ma priorité est de procurer dès que possible les 200 000 solutions de garde qui manquent encore aujourd’hui et amènent certains parents à devoir effectuer un choix inacceptable entre vie familiale et vie professionnelle. C’est encore plus vrai, vous le savez, pour les mères seules. C’est la raison pour laquelle nous créerons un droit opposable à la garde d’enfant de moins de trois ans. Les communes seront ainsi encouragées financièrement à ouvrir des places en crèche et à développer des réseaux d’assistantes maternelles. »Extrait du programme d’Emmanuel Macron.

 

Investir dans la petite enfance et réduire les inégalités :

  • Attendre les résultats du comité de filière qui permettront d’harmoniser, de revaloriser les salaires et d’améliorer les conditions de travail pour réduire l’absentéisme et la pénurie de recrutement.
  • Réformer le Complément de libre choix de Mode de Garde (CMG) afin que le reste à charge soit quasiment égal peu importe le mode de garde choisi par les parents, cette réforme coûtera 300 millions d’euros.
  • Soutenir le revenu des familles monoparentales, en augmentant de 50% le montant de la pension alimentaire minimale et de l’allocation de soutien familial. Elle passera de 116€ par mois par enfant à 174€ par mois par enfant.
  • Les familles monoparentales seront prioritaires pour bénéficier des horaires décalés pour faire garder leurs enfants.
  • Pour les parents seuls, l’aide à la garde sera versée jusqu’aux 12 ans de l’enfant et non plus jusqu’à ses 6 ans.

 

« Nous soutiendrons le revenu des familles monoparentales, en augmentant de 50% le montant de la pension alimentaire minimale et de l’allocation de soutien familial. Elle passera de 116€/mois/enfant à 174€/mois/enfant. » (…) « Les familles monoparentales seront prioritaires pour bénéficier des horaires décalés pour faire garder leurs enfants. » Extrait du programme d’Emmanuel Macron.

 

L’extension du CMG de 6 à 12 ans pour les familles monoparentales :
« Pour les familles monoparentales, nous étendrons jusqu’à l’entrée au collège l’aide à la garde d’enfant qui s’arrête aujourd’hui à la fin de l’école primaire. Aujourd’hui, l’aide à la garde individuelle d’enfant (le complément mode de garde) s’arrête à 6 ans. Mais après 6 ans, un enfant ne se garde pas tout seul et les familles, surtout monoparentales, se retrouvent dans une situation parfois très compliquée notamment pour concilier vie professionnelle et vie personnelle. C’est pourquoi, nous étendrons pour les familles monoparentales jusque 12 ans, soit l’entrée au collège, l’aide à la garde individuelle d’enfants qui s’arrête aujourd’hui à 6 ans, soit l’entrée en primaire. Cette aide supplémentaire sera ouverte jusqu’à 50 heures par semaine, ce qui équivaut à 2h30 chaque soir après l’école. Elle pourra également être utilisée pour répondre à des besoins plus ponctuels, comme le suivi d’une formation ou un besoin de répit, ainsi que sur des horaires atypiques. » Extrait du programme d’Emmanuel Macron.

 

De plus, le 6 avril 2022, Emmanuel Macron écrivait à l’UNAF et aux autres associations représentants les familles afin d’attirer leur attention sur le bilan de son quinquennat ainsi que sur les projets qu’il comptait mettre en œuvre s’il était réélu :

 

  • Mieux accompagner les familles d’accueil par le biais de supervision, d’analyse de pratiques, de formation continue ou encore de thérapie familiale… Recruter des assistants familiaux et élargir le profil des parents d’accueil. Tenir un fichier des familles d’accueil avec vérification des antécédents d’agréments dans d’autres départements.
  • Créer un fonds national de garantie des salaires des assistantes maternelles financé par la CAF.
  • Organiser une formation obligatoire de tous les professionnels en contact avec les mineurs, y compris au sein de l’Éducation nationale, sur les violences sexuelles, leurs conséquences, leurs repérages et sur les procédures de signalement, les procédures judiciaires, le dépistage de la maltraitance.
  • Protéger les professionnels lanceurs d’alerte de toutes pressions, mesures disciplinaires et procès pour diffamation.

 

Sources : Programme d’Emmanuel MacronCommuniqué FFEC.

2096 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial