Des enfants trop longtemps nourris aux bouillies

6 novembre 2018

enfants nourris a la bouillie

Les très jeunes enfants français sont trop longtemps nourris avec des aliments réduits en bouillie, ont récemment affirmé des scientifiques qui leur ont fait tester, et apprécier, des nourritures plus solides.

La principale auteure de l’étude, Sophie Nicklaus, a tiré de ses observations des enseignements pour tous les parents. Car il y a des moyens de faire apprécier les légumes. Cela s’applique également aux professionnels de crèche qui jouent un rôle dans le développement de l’enfant. 

“Les enfants acceptent en petite quantité la plupart des textures à un âge plus précoce que ce que leur proposent généralement leurs parents à la maison”, ont écrit dans un communiqué les chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

L’étude faite auprès de 49 enfants a permis de dégager le constat suivant : 

- Dès l’âge de six mois, “les purées granuleuses avec ou sans petits morceaux mous étaient très bien acceptées”.

- Entre six et dix mois, “les enfants apprenaient progressivement à mastiquer, ce qui leur permettaient d’accepter de mieux en mieux des morceaux mous, collants et le pain”.

- Enfin, “entre 12 et 18 mois, les enfants mastiquaient tous les aliments” et arrêtaient de les sucer, ont décrit les chercheurs.Ces travaux devraient amener à préciser les recommandations sur la diversification alimentaires, qui restent assez vagues aujourd’hui.

Selon la biologiste agronome auteure de l’étude, “les enfants apprennent à tirer plaisir des aliments à travers leurs premières expériences gustatives – à partir de leur exposition au goût, à l’apparence, à la texture et à la saveur des aliments sains (…) Et une fois qu’un enfant aime un aliment, cette préférence le suit dans sa vie adulte”.

En conclusion, faire aimer les légumes aux enfants commence très tôt. Faites donc preuve de persévérance et transmettez le plaisir de manger aux petits en crèche.

371 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo