Devenir directeur de crèche en ayant un diplôme d’état d’infirmier, c’est possible !

18 février 2022

Diverse children enjoying playing with toys

Alors qu’auparavant la fonction de directeur de crèche était souvent attribuée au personne ayant obtenu un diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants, d’Infirmier Puériculteur ou de docteur en médecine, grâce au Décret n°2021-1131 du 30 août 2021 relatif aux assistants maternels et aux établissements d’accueil de jeunes enfants, applicable depuis le 1er septembre 2021, il est maintenant possible pour les personnes ayant un diplôme d’Etat d’infirmier d’occuper un tel poste.

 

Voici ce qui est indiqué dans l’Art. R. 2324-34.-I.- :

«  5° Toute personne présentant une des qualifications mentionnées aux 4° à 11° du II de l’article R. 2324-35 et une certification au moins de niveau 6 enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles prévu à l’article L 6113-1 du code du travail attestant de compétences dans le domaine de l’encadrement ou de la direction. »

 

Cela signifie que tout titulaire d’un diplôme d’Etat de Sage-femme, d’Infirmier, d’Assistant du service social entre autre, peut prétendre à un poste de direction s’il a également une certification de niveau 6 minimum qui est répertoriée ici.

Suite au Décret n° 2007-230 du 20 février 2007 relatif aux établissements et services d’accueils des enfants de moins de six ans et modifiant le code de la santé publique dispositions réglementaires), il était possible pour les infirmiers d’obtenir un poste de directeur de crèche sous conditions. Les gestionnaires éprouvant des difficultés à recruter des directeurs ayant un diplôme d’Etat de puéricultrice ou d’EJE, pouvait proposer ce poste, grâce à une demande de dérogation auprès de la PMI, à des infirmiers diplômés.

En fonction de la capacité d’accueil des établissements d’accueil de jeunes enfants, les infirmiers devaient remplir certains prérequis, soit concernant le temps d’occupation d’un poste de direction adjoint, soit concernant le temps d’exercice au sein d’une structure EAJE.

 

Ces deux décrets ont été instaurés dans le but de palier aux difficultés de recrutement pour les postes de direction. En effet, les diplômes exigés étaient peu représentés et l’expérience requise était, avant 2007, de cinq ans sur un poste similaire. Maintenant, l’expérience est souvent réduite à 1 ou 3 années en tant que directeur ou directeur adjoint.

 

Source :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043990581

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R40438

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000000794679

 

2543 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial