Infirmier / infirmière : un métier aux perspectives d’embauche

10 avril 2014

Crèche emploi

Article mis à jour le 17/02/2020

En vue des nombreux départs à la retraite dans les professions de la santé et des besoins de la population qui ne cessent de croître, le métier d’infirmier/ infirmière offre une réelle perspective d’embauche.

Les secteurs dans lesquels cette profession peut être exercée sont diversifiés. Il est ainsi possible de pratiquer au sein des hôpitaux, mais aussi dans le secteur de la petite enfance (crèches, haltes garderies).

Quelles sont les principales qualités pour ce métier ?

Outre le fait d’être passionné par l’accompagnement de la personne, il est important d’avoir une certaine résistance physique. En effet, dans le secteur hospitalier, les horaires de travail sont souvent particulières.

En revanche, dans le domaine de la petite enfance, ils semblent davantage correspondre aux « horaires de bureau ».

De même, pour être infirmier/ infirmière cela implique un certain dynamisme, de la polyvalence et bien évidemment, de bonnes connaissances dans le domaine médical.

Quelle est la formation ?

Aujourd’hui, les études en soins infirmiers s’effectuent hors de l’université.

Une formation de 3 ans découpées en six semestres de vingt semaines chacun (reconnue Bac +3), au sein d’un institut de formation aux soins d’infirmiers (IFSI) est nécessaire dans le cadre de l’obtention du Diplôme d’Etat d’infirmier.

L’enseignement se divise entre la formation théorique (2 100 heures) et la formation clinique (2 100 heures) à travers des périodes de stage dans des milieux professionnels en lien avec la santé et les soins.

Pour obtenir ce diplôme, il est nécessaire que dix compétences aient été acquises (celles-ci sont définitivement acquises et capitalisables dès lors que l’élève a obtenu la moyenne à chacune d’entre elles ou par application des modalités de compensation). L’étudiant doit également présenter son Travail de fin d’étude (TFE), travail de recherche sur une question qu’il aura choisi d’argumenter.

Depuis la rentrée 2019, il existe un nouveau dispositif d’admission en IFSI. Désormais, les vœux sur Parcoursup et une admission sur dossier remplacent le traditionnel concours d’infirmière. Sont concernés les lycéens en terminale ainsi que toute personne titulaire du baccalauréat en réorientation professionnelle ou en reconversion. Via Parcoursup les candidats choisissent le voeu “Formation en soins infirmiers” et peuvent classer plusieurs Ifsi en sous-vœux.

Pour sélectionner les candidats, les IFSI prennent en compte les critères suivants :

  • Qualité du dossier scolaire.
  • Qualité des paragraphes de motivation, que le candidat peut remplir sur Parcoursup.
  • Motivation pour la formation, qui se valorise notamment via les stages que le candidat peut effectuer.
  • Le fait d’avoir fait une préparation à l’entrée en formation.

Quels sont les débouchés ?

Le diplôme d’État d’infirmier est aujourd’hui reconnu comme un équivalent de la licence dans le cursus LMD (Licence-Master-Doctorat). La grande majorité de ceux qui l’obtiennent, c’est-à-dire 85%, exercent à l’hôpital.

Après quelques années d’expérience, les infirmiers peuvent accéder à des formations supérieures (par l’intermédiaire de concours), se spécialiser (puériculteur/ puéricultrice…), s’installer en libéral, ou encore intégrer un autre service.

Source : sante.journaldesfemmes.fr

Pour en savoir plus, consultez notre fiche métier

2403 vues totales, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial