L’adaptation en crèche

6 septembre 2017

Adaptation en crèche

La rentrée est là … Si elle est difficile pour les adultes, elle l’est tout autant pour des Touts Petits qui rentrent en crèche.
Les professionnels de la Petite Enfance s’accordent à dire que la réussite d’une intégration en crèche s’appuie sur une séparation progressive et une connaissance mutuelle. Il faut donc, qu’en tant que professionnel de crèche, vous les aidiez à y parvenir.
Trouver une place en crèche n’est pas chose aisée. Lorsque les parents décrochent ce saint Graal, ils ne sont pas tous préparé au moment de la séparation avec leur enfant. Si le moment de la séparation est difficile pour eux, il est d’autant plus pour l’enfant.
Comment accompagner l’adaptation des parents et de leur enfant?

1- Pour les parents :

• Il est important, que durant les vacances, les parents prennent l’habitude de confier leur enfant à des proches ou à une nounou afin qu’il soit habitué à être gardé par d’autres personnes que ses parents.
• Ils doivent intégrer l’idée que la séparation est une bonne chose pour leur enfant. Les crèches sont très souvent, la première étape de socialisation des tout petits. Ils apprennent à grandir dans un lieu différent du foyer de leurs parents. Ils sont entourés d’adultes et d’enfants avec lesquels ils partagent de nouvelles expériences de vie.
• Ils ont tout intérêt à questionner les professionnels de crèches qui vont s’occuper de leur enfant. La communication entre les parents et les professionnels est très importante. Elle permet aux deux parties d’en savoir plus sur le développement de l’enfant gardé afin de garantir son épanouissement.
• Les adieux peuvent être difficiles mais il est conseillé de ne pas les prolonger.
• Si l’enfant a un objet dont il ne peut pas se séparer, chers parents, ne l’oubliez pas … Pour le bien de votre enfant et celui des professionnels de crèche.
• Enfin, par respect pour le personnel encadrant, ne soyez pas en retard et respecter les horaires de l’EAJE

2- Pour les professionnels de crèche:

• Vous le savez par expérience, les adieux sont difficiles entre les parents et l’enfant, soyez patient et rassurez les. Ne vous focalisez pas sur l’enfant, les parents aussi ont besoin de sentir que leur enfant est entre de bonne main.
• COMMUNIQUEZ : expliquez aux parents la manière dont se déroulera la journée de leur enfant. Faites preuve de professionnalisme et demandez si l’enfant a passé une bonne nuit, reprenez le dossier de l’enfant pour vérifier qu’il n’a pas de régime alimentaire particulier ou de maladie particulière.
• Une fois les parents partis, si une difficulté apparait, faites en part à vos collègues. Il n’y a pas de mal à dialoguer avec ses collègues. On apprend tout au cours de sa vie professionnelle.
• En fin de journée, quand les parents récupèrent leur enfant, partagez avec eux des évènements particuliers de la journée passée. Insistez sur les évènements positifs sans trop en faire. Il n’est pas utile de donner une image idyllique. Le tout est de faire en sorte que la séparation du lendemain soit moins compliquée.

1707 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial