L’art de manier les couleurs en crèche

13 juin 2018

L’art de manier les couleurs en crèche

Comment les couleurs influencent-elles les comportements des enfants et des adultes en crèche ? L’impact de la couleur sur le comportement de l’individu est réel. Les couleurs influencent notre état physiologique et psychologique et les enfants sont impactés de la même manière, voire plus. Une étude réalisée dans une salle de classe a montré que selon la couleur appliquée aux murs les émotions des enfants sont plus ou moins prononcées. S’intéresser à la couleur des murs n’a donc rien d’anodin, elle rythme la « promenade des espaces » et donne le ton et l’ambiance qui règne dans la crèche. Je vous offre quelques conseils pour utiliser la couleur dans un établissement accueillant des enfants…

Le langage de la couleur

Le langage de la couleur possède une symbolique, un sens, et nous délivre des messages avec des codes bien définis :

-    Le bleu prédispose à la confiance du lieu et à sa tranquillité. Il inspire, tout comme le mauve qui favorise la concentration et l’investissement intellectuel dans un bureau. Les nuances de bleu diffusent des ondes positives et favorisent l’imagination et la rêverie des enfants.

-    Le vert stimule la créativité. Cette couleur fraîche et apaisante améliore les qualités de réflexion, il est associé à la famille.

-    Le rose relève d’une humeur positive, il réduit l’agressivité. Le rose poudre est utilisé pour sa délicatesse, son côté rassurant et élégant.

-    Le jaune en couleur complémentaire insuffle la joie et l’optimisme. Cette couleur convient aux lieux propices aux échanges, à la communication comme la zone d’accueil des familles, la salle du personnel ou encore la salle de réunion.

-    L’orange inspire la confiance et la convivialité par sa chaleur, il améliore les comportements sociaux, il est également intéressant pour stimuler l’appétit.

-    Les études ont montré que le rouge fait peur aux nourrissons, son aspect dynamique pour autant lui doit d’être présent sous forme d’accessoires, de jeux et de jouets pour les enfants plus grands. En trop grande quantité, il prédispose à l’agitation et à l’agressivité.

-    A contrario, le beige lui est un appel au calme. Les teintes pastelles en crèche favoriseraient les apprentissages cognitifs et la motricité fine du jeune enfant.

-    Le blanc à son intérêt en complément d’une couleur. Le blanc est une couleur à utiliser avec modération, elle procure une sensation de vide et de mal-être intérieur.

-    Les gris et le noir, par touches, peuvent être sélectionnés pour le marquage des contrastes. À savoir que les contrastes sont les premières choses que distingue le tout-petit.

L’harmonie se crée en estimant à sa juste valeur l’environnement chromatique des espaces. Le dosage, les nuances et la destination de chaque couleur permettent de jouer les associations, structurer l’espace et offrir esthétisme à la crèche.

Le travail de colorimétrie est avant tout un projet d’anticipation. Professionnels de crèches, à vos rouleaux !

Marina Lemarié, formatrice et consultante en aménagement des espaces de la petite enfance.

8500 vues totales, 5 aujourd'hui

Mots-clefs : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial