Le “parcours 1000 jours” de la petite enfance

25 septembre 2019

parcours 1000 jours

Qui est Boris Cyrulnik ? 

Boris Cyrulnik a été choisi par l’Elysée pour diriger un comité sur la petite enfance, dans le cadre de l’élaboration du “parcours 1000 jours”.

Neuropsychiatre et fondateur de l’Institut Petite Enfance (IPE) en 2013, il est connu pour ses nombreux travaux, notamment suite au développement du concept de la résilience.

Accompagné de 17 membres spécialisés dans la petite enfance, le comité sera co-présidé par la gynécologue-obstétricienne Alexandra Benachi et la psychothérapeute Isabelle Filliozat.

Tous auront comme mission d’effectuer des préconisations sur les 1000 premiers jours de l’enfant.

En quoi consiste le parcours 1000 jours ? 

Le “parcours 1000 jours” est un concept médical qui a été développé en 2011 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les 1000 jours concernent la période qui a lieu entre le 4ème mois de grossesse et les deux ans de l’enfant.

L’état de santé d’une femme peut avoir des répercussions sur son enfant, et ce dès la grossesse. D’après les experts, c’est durant ces 1000 jours que tout se joue pour le développement futur de l’enfant.

D’ici fin janvier la commission devra se pencher sur 4 priorités :

  • La santé publique avec un accord sur les conseils en les rendant accessibles à tous.
  • L’élaboration d’un nouveau “parcours parents” (plutôt axé sur la période prénatale)
  • Les congés accordés aux parents : quel est le temps idéal d’un congé (qu’il soit pour la mère ou pour le père) afin que le lien avec l’enfant puisse se créer et que les tâches soient mieux partagées ?
  • Et à plus long terme, l’étude du fonctionnement des modes de garde, avec comme piste un mode de garde unique pour tous.

À travers ce projet, plusieurs thèmes seront abordés, comme la question de l’allaitement, la nutrition, le rapport des enfants aux écrans, la place du père, les violences environnementales, le burn-out parental, la vaccination…

Selon Boris Cyrulnik : “Un enfant sur trois est aujourd’hui “mal parti”.

Une initiative donc, qui s’avère nécessaire.

Que nous réserve les futurs travaux des experts ?

Sources :

www.europe1.fr

www.franceinter.fr

www.lefigaro.fr

 

 

1067 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial