Le système des crèches espagnoles

21 janvier 2022

Group of children and teacher playing in kindergarten

Dans ce troisième article, nous allons explorer les systèmes des crèches espagnoles. Appelées « guarderias », elles accueillent les enfants de 14 semaines à 3 ans et font partie du premier cycle de l’éducation périscolaire.

 

L’accueil des jeunes enfants en crèches en Espagne a connu des hauts et des bas depuis la fin du 20e siècle jusqu’à nos jours. Au début des années 2000, les femmes souhaitaient de plus en plus pouvoir retourner au travail et avaient besoin de solutions de garde pour leurs enfants. Ainsi, la demande de places en crèche se fit plus importante, et l’Etat répondit de son mieux malgré un taux de couverture (pourcentage de place par enfants pouvant être accueillis) qui a baissé jusqu’en 2014. Cette forte demande a été propice au développement de crèches privées à but lucratifs, maintenant majoritaires sur le territoire.

 

Néanmoins, le placement en crèche reste abordable grâce au système d’indexation sur les salaires des parents, ainsi chacun paie en fonction de ses revenus.

 

Les enfants se trouvent répartis dans l’un des trois niveaux au sein des crèches. Le niveau P0 accueille les plus petits, le P1 accueille les enfants qui savent marcher et le niveau P2 accueille les « maternels ou grands ».

 

Il existe 3 types de structures distinctes en Espagne :

-        Publique : elles sont souvent rattachées aux écoles primaires donc les horaires d’ouvertures sont plus réduites, mais les parents peuvent payer pour avoir des horaires plus élargies.

-        Privée subventionnée

-        Privée non subventionnée : c’est l’une des différences avec les crèches françaises. Elles doivent tout de même être agréées pour répondre aux normes d’hygiène, de sécurité, etc.

 

Le taux d’encadrement des enfants est aussi différent avec 1 professionnel pour 8 enfants de moins de 1 an, 1 professionnel pour 14 enfants de 1 à 2 ans, 1 professionnel pour 20 enfants de 2 à 3 ans, au-delà il y a 1 professionnel pour 25 enfants.

 

Concernant les professionnels qui exercent dans les crèches, ne cherchez pas à retrouver des diplômes d’auxiliaire de puériculture ou d’éducateur de jeunes enfants. Ces formations ne semblent pas exister. Néanmoins des masters petite enfance sont dispensés en université. On retrouve par exemple le master en soins précoces, le master en éducation de la petite enfance, le master officiel en soins de la petite enfance, etc.

 

Il est également possible de faire valoir une équivalence pour un diplôme petite enfance obtenu en France.

 

 

Sources :

https://mamansbarcelone.com/tout-savoir-inscriptions-en-creches-publiques-a-barcelone/

https://www.expat.com/fr/guide/europe/espagne/10833-creches-et-ecoles-maternelles-en-espagne.html

https://www.caf.fr/sites/default/files/cnaf/Documents/international/pdf/note%20europe%20sud%20mise%20en%20forme%202%20septembre.pdf

https://www.equinoxmagazine.fr/2021/07/09/parents-a-barcelone/

https://www.masteretudes.fr/Master/Education-de-lenfant/Espagne/

1588 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial