Les avantages et les inconvénients de la tétine

28 mars 2019

inconvénients de la tétine

La succion répond à un besoin primaire de l’enfant, ce réflexe lui permet de se nourrir les premiers mois de sa vie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on la stimule chez les prématurés qui ne maitrisent pas encore correctement cet automatisme. Cependant comme toute bonne chose, la tétine présente ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages :

 

1. Un effet calmant

Pendant la grossesse, le bébé est dans un milieu rassurant, il est imprégné du rythme cardiaque et de la respiration de la mère. C’est pendant la tété, blotti contre la mère qu’il retrouvera ces sensations. La succion sera alors assimilée à cet état d’apaisement. C’est pourquoi la tétine lui permettra de se rassurer seul.

2. Un effet protecteur contre la mort inattendue du nourrisson

D’après une étude publiée dans la revue Pedatrics en 2006, la tétine serait un facteur associé à la prévention de la mort inattendue du nourrisson (MIN). Les origines de la MIN étant encore inconnues, les chercheurs ne savent pas à quoi attribuer l’effet protecteur de la sucette. Il y a cependant deux hypothèses avancées :

Première hypothèse : La sucette empêcherait le bébé de suffoquer s’il se retrouve le visage à plat contre le matelas.

Deuxième hypothèse : Les bébés qui ont une sucette dorment peut-être moins profondément que les autres.

Dans tous les cas, la plupart des experts jugent maintenant que la sucette réduit les risques de MIN. Mais il est toujours recommandé aux mères qui choisissent l’allaitement d’attendre que le nourrisson ait un mois avant d’introduire la sucette. Cela permet au bébé de développer de bonnes habitudes de succion au sein.

Les inconvénients :

 

Margés les avantages, il ne faut pas négliger les inconvénients de la tétine.

1. La déformation des dents et du palais :

L’utilisation prolongée et intensive de la sucette peut déformer l’arc dentaire et le palais et donc entraîner un mauvais positionnement des dents. Ce mauvais positionnement des dents concernera aussi bien les dents de lait que les dents définitives. C’est pourquoi il est recommandé d’enlever la tétine à l’enfant lorsqu’il s’est endormi.

Les tétines orthodontiques n’empêcheront pas cette déformation, mais il est vrai que les tétine plus souples et plus fines auront un impact plus faible sur le palais.

2. Un retard d’élocution et de l’apprentissage du langage

La tétine peut être responsable du retard de l’apprentissage de la parole, cela lui enlève le désir de communiquer par le langage, il ne progresse donc pas dans l’acquisition de l’articulation.

De plus, avec un objet dans la bouche, la langue n’est pas libre de tous ses mouvements, la reproduction des sons sera donc plus difficile. D’après une étude de la British Columbia University du Canada« il existe un lien entre la motricité orale et la perception auditive des sons », l’enfant perçoit donc moins bien les nuances de sons en ayant une tétine dans la bouche.

Il est donc recommandé, au-delà de 6 mois, de réserver la tétine au moment du coucher et pour les gros chagrins.

Sources : www.telegraph.co.uk ; www.passeportsante.netwww.onmeda.fr

5955 vues totales, 5 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial