Les bienfaits de la musique sur les jeunes enfants

12 mai 2022

Cute baby girl showing progress and curiosity

 

La musique est un art incontournable qui fait partie de notre quotidien. Accessible à tous, elle est un excellent moyen de créer des liens entre les personnes : aussi bien entre enfants, qu’entre enfants et adultes. Correctement utilisée en crèche, elle s’avère être un outil aux impacts et bienfaits multiples.

 

Petite enfance et éveil musical

Avant de parler d’éveil musical, on doit d’abord parler d’éveil sonore. Il peut commencer dès le plus jeune âge (de 3 à 6 mois) dans les crèches. On commencera vraiment à observer une forme d’éveil musical quand les enfants sont un peu plus matures (à partir de 2 ans environ). Mais il est bon pour l’enfant d’être initié au sons, aux bruits et à la musique le plus tôt possible. La sensibilisation musicale peut s’adapter à tout âge et il vaut mieux commencer tôt que tard puisque le tout-petit qui aura été davantage exposé à la musique durant ses premières années et donc pendant la période d’acquisition du langage développera plus de compétences musicales dans le futur.

La musique est une source de détente et de plaisir et nous permet de nous relaxer. C’est un formidable outil de retour au calme, d’évacuation des tensions et de stress qui sont si néfastes pour le développement du cerveau de l’enfant. Elle aide à développer les facultés cognitives des enfants et permet d’accroître les capacités du cerveau, d’améliorer la concentration, l’écoute ou encore les facultés de mémorisation.

 

La musique comme support d’apprentissage du langage

La pratique de la musique enrichit la conscience phonologique et améliore la capacité à reconnaitre des mots. Elle favorise aussi la perception auditive, la mémoire, et le développement de la capacité d’écoute. Les enfants peuvent ainsi enrichir leur vocabulaire à travers la découverte de nouveaux mots et prépare leurs cerveaux à recevoir des langues étrangères. Le chant donne sens au langage et permet aux enfants de s’approprier progressivement les tonalités et les sonorités de la langue.

Les chansons aident à l’acquisition du langage puisqu’elles sont une langue mise en musique. Elles mettent à la disposition des plus jeunes des mots, des phrases et des histoires. Très tôt, les enfants sont capables de répéter un couplet et connaissent la plupart des classiques du répertoire enfantin, cela leur permet d’acquérir une première base musicale tout en progressant dans l’apprentissage de la langue.

 

Le développement de la sociabilité et de la créativité

La musique permet de tisser des liens affectifs et sociaux importants au sein d’un groupe d’enfants. Les professionnels de la petite enfance ont constaté à plusieurs reprises que les tout-petits qui sont timides et plus en retrait peuvent être tellement absorbés par les sons qu’ils entendent qu’ils en oublient leur appréhension et rentrent bien plus facilement en jeu avec les autres enfants.

Elle permet aussi de développer la socialisation par l’émergence des valeurs comme le partage, le respect et l’écoute de l’autre. L’enfant va apprendre à attendre son tour, à mieux aborder le vivre ensemble et l’on observera une réduction de l’agressivité.

L’enfant agit par lui-même et peut découvrir sa voix ou encore des instruments et ainsi commencer à former ses propres goûts. Créer un rythme ou oser chanter devant les autres amène l’enfant à prendre des risques et parfois à se tromper. Cela va lui permettre d’acquérir une plus grande tolérance envers lui-même et donc envers les autres. Ainsi, il apprendra à mieux gérer ses erreurs et à faire face à l’échec. Il prendra mieux conscience de ses réussites, développera une bonne estime de lui-même lui permettant de s’épanouir et de gagner en confiance en lui.

La musique favorise également la créativité et l’acquisition d’un sens critique. Elle stimule l’imaginaire et fait appel aux émotions des enfants. En fonction de leurs préférences et de leurs sensibilités, les petits inventent des chansons, des paroles, des rythmes… C’est un outil éducatif qui leur permet de s’exprimer pleinement et via des moyens extrêmement diversifiés.

 

La musique et le développement moteur

La musique aide également au bon développement moteur des enfants par la connaissance du rythme et la découverte de la coordination corporelle via des exercices de danses ou d’enchaînements lors d’activités musicales. Elle permet d’aiguiser le sens logique et de faire le lien entre les gestes effectués et la musique, le lien de cause à effet.

Les comptines rythmées que l’on fait écouter aux enfants dès leur plus jeune âge les aident à intégrer le sens du rythme et un sens global de leur motricité. Le fait d’associer sons et mouvements les motivent à écouter la musique et l’éducateur avec attention pour savoir quoi faire avec leur corps. Ceci permet de stimuler leur attention et favorise leur concentration. D’ailleurs, il a été prouvé que les enfants capables de maintenir leur attention plus longtemps auront plus de facilités à apprendre pendant leur parcours scolaire futur.

ribambelle enfant musique

Quelles sont les difficultés liées à la pratique musicale en crèche ?

Au sein des structures d’accueil, on rencontre souvent des personnels timides ou embarrassés à l’idée de se lancer dans des activités musicales. N’ayant généralement jamais reçu de formation dans ce domaine, utiliser sa propre voix pour chanter et animer une activité n’est pas simple pour beaucoup, voire même un peu gênant. C’est en effet entrer dans une dimension très personnelle avec la crainte potentielle du regard d’autrui.

De plus, le manque d’idées est aussi souvent responsable d’un manque de motivation pour les projets pédagogiques basés autour de la musique, puisqu’un professionnel de la petite enfance qui n’a aucun lien avec ce domaine ne se sentira pas forcément légitime.

Mais soyez-rassurés, il n’est pas obligatoire d’avoir des années d’expérience en tant que musicien ou chanteur pour proposer des activités musicales qui favoriseront l’éveil des enfants. Il suffit de se laisser guider par la spontanéité et la créativité des enfants, qui ne sont jamais à cours d’idées sur la façon de jouer avec les sons !

 

Comment bien se lancer dans les activités musicales ?

Il faut impérativement partir de quelque chose que l’on aime et avec lequel on se sentira à l’aise. Par exemple si l’on aime écouter un certain genre de musique, on peut le faire découvrir aux enfants (dans la limite du raisonnable évidemment, peu d’enfants étant amateurs de métal par exemple). Si on préfère les activités manuelles, on peut proposer une activité de création d’instruments. S’appuyer sur quelque chose que l’on apprécie personnellement pour lancer une activité musicale donnera beaucoup plus de sens au projet et en assurera le succès.

L’écoute musicale ne doit pas obligatoirement se limiter à des comptines. Partagez vos goûts au sein de la crèche et réfléchissez à comment vous pourriez exploiter les genres musicaux que vous aimez. Cela permettra également de développer la culture musicale des enfants, qui à cet âge-là sont dans une grande phase de découverte et d’ouverture d’esprit. Tant que les objectifs pédagogiques demeurent clairs, le champ des possibles est ouvert.

Enfin, il faut penser à faire place au silence pour permettre aux enfants d’apprécier la musique pleinement.

 

 

Sources : Espace-Concours.frNaitre et GrandirMusicalité.net.

591 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial