Les maladies infantiles – Partie 2

28 novembre 2017

Les maladies infantiles

Les maladies infantiles sont des maladies généralement contractées pendant la petite enfance. Elles ont longtemps été la première cause de mortalité des enfants. La découverte et la mise au point des vaccins ont permis une avancée considérable.

Pendant l’enfance, le système immunitaire se construit peu à peu, et joue donc moins son rôle de défense contre les virus et autres infections.

 

Les principales maladies infantiles sont :

  • Celles “sans boutons” : oreillons, bronchiolite, coqueluche
  • Celles “avec boutons” : rougeole, rubéole, roséole, scarlatine, varicelle, impétigo, syndrome pied-main-bouche

Découvrez dans cette seconde partie les maladies infantiles “avec boutons” :

-       La rougeole : C’est une infection causée par un virus, qui se traduit surtout par une atteinte des voies respiratoires et une éruption cutanée qui a donné son nom à la maladie.

Symptômes : Fièvre élevée, conjonctivite, œdème des paupières, yeux bouffis, écoulement nasal, toux, diarrhée, douleurs abdominales, anorexie, vomissements etc.

Traitement :En l’absence de complications, la rougeole ne nécessite aucun autre traitement que celui contre de la fièvre.

-       La rubéole : Cette maladie s’accompagne de fièvre et provoque des boutons rouges sur le corps. Le virus se transmet par les gouttelettes de salive ou les sécrétions du nez et de la gorge des personnes atteintes. La maladie attaque d’abord le visage et le cou, pour s’étendre au reste du tronc.

Symptômes : Papules rougeâtres qui durent six ou sept jours, fièvre modérée, maux de tête et de gorge, ganglions du cou et des oreilles précèdent l’éruption.

Traitement : Aucun traitement spécifique n’est nécessaire. La prise en charge vise seulement à faire baisser la fièvre avec du paracétamol.

-       La roséole : C’est une infection virale qui se présente comme une fièvre soudaine et élevée suivie par l’apparition d’une éruption cutanée rosâtre.

Symptômes : Forte fièvre soudaine, gonflement des ganglions du cou et derrière les oreilles. Après 3 à 5 jours, la température chute aussi vite qu’elle était montée et apparaissent de petites taches légèrement rouges dans le visage et le cou. Pas de démangeaisons.

Traitement : Rien de particulier si ce n’est de combattre la fièvre et de bien hydrater l’enfant en lui donnant fréquemment à boire.

-       La scarlatine : C’est une infection bactérienne qui débute par une douloureuse inflammation de la gorge causée par une bactérie, un streptocoque.

Symptômes : Fièvre soudaine et élevée, mal de gorge sévère, inflammation des amygdales. Après quelques jours, on apercevra sous les aisselles et dans le cou, de petits points rouges qui ne tarderont pas à se propager sur l’ensemble du corps. La langue sera rouge vif et gonflée. Guérison spontanée sans cicatrices après quelques jours.

Traitement : Aucun vaccin, antibiotiques pour l’infection bactérienne de la gorge.

-       La varicelle : C’est une maladie très contagieuse causée par le virus varicelle-zona (VZV), transmissible par contact cutané (direct ou indirect) ou par les voies respiratoires.

Symptômes : Fièvre, écoulement nasal, fatigue puis de fortes démangeaisons. Plusieurs boutons de varicelle apparaissent successivement. Il s’agit tout d’abord de boutons rouges qui se transforment rapidement en vésicules remplies d’un liquide clair qui ressemblent à des gouttes de rosée, puis le liquide se trouble et les vésicules évoluent vers une croûte de couleur foncée.

Traitement : Les antibiotiques sont inutiles, des soins locaux antiseptiques pour éviter les surinfections cutanées, un antihistaminique pour  permettre de diminuer les démangeaisons peuvent être prescrits.

-       L’impétigo : C’est une affection cutanée bactérienne qui peut être causée par deux bactéries, le streptocoque et/ou le staphylocoque doré. Celles-ci s’introduisent souvent sur des zones de la peau fragilisées et déjà touchées au préalable par une lésion (égratignures, piqûres d’insectes, coupures, eczéma…).

Symptômes : Apparaît généralement initialement au niveau du visage à proximité des orifices notamment du nez et de la bouche. Mais il peut également s’étendre au cuir chevelu, aux fesses, voire aux bras et aux jambes, par auto-contamination (grattage des plaies). Ces éruptions cutanées prennent la forme de grappes de boutons rougeâtres ressemblant à des vésicules. Ces ampoules se mettent alors à suinter, puis éclatent et se dessèchent pour se recouvrir d’une croûte jaunâtre.

Traitement : Appliquer des mesures et soins d’hygiène pour éviter les risques de propagation sur le corps et de contagion à autrui. Pour les enfants, il est conseillé de leur faire deux toilettes quotidiennes au savon, et des antiseptiques pendant une semaine à dix jours. Il est également conseillé de changer régulièrement leur linge et leurs vêtements, d’éviter qu’ils ne touchent leurs lésions, d’enlever l’enfant de l’école quelques jours.

-       Le syndrome pied-main-bouche : C’est une maladie infectieuse infantile causée par différents types de virus du genre entérovirus (relatif au système gastro-intestinal).

Symptômes : Fièvre, manque d’appétit, douleurs abdominalesmaux de gorge, apparition de petites vésicules (boutons rouges), sur la paume des mains et la plante des pieds sous la forme d’une éruption cutanée, Elles peuvent être accompagnées de lésions dans la bouche.

Traitement :  Prise d’antipyrétiques (anti-inflammatoires non stéroïdiens) permettant d’améliorer le confort de l’enfant. Des antiseptiques peuvent-être prescrits pour désinfecter les lésions consécutives à l’éruption de vésicules.

 

Pour limiter l’apparition de ces maladies :

  • La vaccination est la meilleure des protections contre plusieurs maladies infantiles
  • Evitez les bains de foule
  • Apprendre à l’enfant à se laver régulièrement les mains
  •  Gardez le nez de bébé propre en le nettoyant le nez pour faire la chasse aux bactéries qui risquent de s’installer
  • Hydratez son corps afin d’éviter les complications de la sécheresse cutanée de l’hiver : moins vous crémez, plus la sécheresse s’étend, et plus les infections sont aisées.
  • Quand votre enfant est malade, ne tardez pas à aller consulter un médecin

1817 vues totales, 4 aujourd'hui

Mots-clefs : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial