L’intérim, une opportunité pour les professionnels de crèche

14 mai 2019

L'interim, une nouvelle opportunité pour les professionnels de crèche

Le travail en crèche donne accès à différentes formes de contrats. La seconde édition de l’observatoire des salaires en crèche a révélé une augmentation du nombre de professionnels en CDI.

Une autre forme d’emploi attire de plus en plus de professionnels et en particulier les jeunes diplômés : Il s’agit de l’intérim.

De nombreuses idées reçues et préjugés réduisent l’intérim à une situation précaire, et proviennent le plus souvent d’un manque d’information.

Pour bousculer ces aprioris, notre équipe a rencontré Marlène Ferrand, Directrice de l’agence Petite enfance de Lyon d’Adecco Medical et Dominique Denis Chaloyard, Directeur communication et marketing.

Ce spécialiste de l’intérim depuis 1968, développe depuis quelques années une offre dédiée aux professionnels de crèche. Marlène et Dominique répondent à nos questions.

 

Un secteur en tension … 

 

-          Comment décririez-vous le secteur de l’emploi en crèche en France ?

Nous enregistrons une hausse des demandes des gestionnaires. Ils nous rapportent des difficultés à remplacer les professionnels lorsqu’ils font face à une absence.

Le plus souvent imprévus, ces remplacements peuvent rentrer dans le cadre de repos, maladie, formation ou de concours.

Il y a deux raisons principales à cette augmentation des demandes :

1-      Il y a un taux d’encadrement à respecter et la qualité de l’accueil peut être impactée par les absences. Le gestionnaire se retrouve donc face à une urgence et fait appel à nous.

2-      Dans un secteur où le bienêtre au travail devient primordial, les recruteurs qui font appel à de l’intérim montrent à leurs équipes leur capacité à répondre à des attentes de qualité de la vie au travail. Ils arrivent ainsi à les fidéliser.

-          Quels sont les métiers les plus demandés ?

Nous recevons des demandes concernant tout type de postes en crèche. Si nous devions en citer un particulier, ce serait celui d’Auxiliaire de puériculture. Nous avons d’ailleurs réalisé une série de vlogs dont un sur le métier d’AP. Nous avons recueilli le témoignage d’Alice :

-          Dans quel type de structures placez-vous les intérimaires petite enfance ? Quelle localisation en particulier ?

Il n’y a aucune exclusion dans le type de structures. Nous répondons à des besoins en micro crèches, structures associatives, centres sociaux …

Comme pour le type de structure, nous ne privilégions pas une structure plus qu’une autre. Il apparait cependant que les demandes sont plus fortes dans les grandes agglomérations. Les candidats sont plus mobiles dans les grandes villes et le nombre d’opportunités supérieur.

 

L’intérim pour répondre à l’urgence en garantissant la qualité …

 

-          Pourquoi choisir l’intérim en crèche ?

Les raisons sont nombreuses :

-          L’accompagnement jusqu’à la mise en poste : certains professionnels qui s’installent dans une nouvelle ville, n’ont pas forcément le réseau ou les repères nécessaires pour trouver l’opportunité qui leur correspond. Nous sommes dans ce cas, un vrai relai pour eux. Il nous arrive de nous comparer à un Impresario.

-          La liberté de choisir : Nous leur ouvrons notre catalogue d’opportunités et leur permettons d’avoir accès à du quasi sur-mesure. Cela leur permet parfois de garantir un équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

-          L’accès à un accompagnement et une gestion de carrière (coaching) : Nous suivons leur parcours et avons une connaissance fine de leur profil. Cela nous permet de les positionner sur des missions qui leur correspondent. Nous prenons en considération tous les critères qui peuvent impacter leur épanouissement.

-          Quels avantages et quels inconvénients à cette forme d’emploi ?

Le seul inconvénient que nous pourrions citer et le fait que l’intérim répond parfois à un besoin urgent. Les équipes en place sont souvent très occupées au moment où l’intérimaire arrive. Il n’y a donc pas toujours un temps consacré à l’intégration. Il faut être prêt à attaquer de manière rapide.

Les avantages quant à eux sont nombreux, à commencer par l’acquisition d’une riche expérience. Le professionnel voit des structures différentes en termes de taille, de management et de projet pédagogique mis en place. Cela lui permet de se faire une idée plus précise sur ce qu’il préfère.

Ensuite, la rémunération est attractive. Elle est supérieure à un contrat « classique » car il y a des indemnités supplémentaires (10 % d’indemnité de fin de mission et 10 % indemnité compensatoire de congés payés).

Enfin, chez Adecco Medical, les intérimaires ont également accès à des petits plus :

-          Un comité d’entreprise, un accompagnement social, des formations avec le fond de formation, des formations internes, des groupes de parole, des possibilités de mobilité.

 

Savoir-être et mobilité sont les maîtres mots …

 

-          Vos conseils pour les candidats ?

Il faut tout d’abord comprendre que tout le monde n’est pas fait pour l’intérim et ce n’est pas grave !

Le profil idéal en quelques mots est celui d’un professionnel qui :

-          Est audacieux.

-          Est mobile et sait se rendre disponible rapidement.

-          Est en mesure de s’adapter, s’intégrer et poser des questions.

Pour finir, si nous devions accentuer sur un élément vital : Le savoir-être avant tout !

 

Contenu rédigé en collaboration avec Adecco medical 

1673 vues totales, 3 aujourd'hui

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial