L’Observatoire des salaires en crèche 2022

19 mai 2022

bébé entouré d'argent

 

Retrouvez notre infographie avec les informations clés en bas de l’article !

Crèchemploi, observateur privilégié des pratiques de rémunération grâce à sa position d’intermédiaire entre les gestionnaires de crèches et les professionnels, vous présente sa 4e édition de l’Observatoire des salaires en crèche.

Depuis 2015, cette étude vise à aider les professionnels et les gestionnaires à évaluer la situation de leur rémunération sur le marché. Elle permet également de souligner certaines évolutions du secteur.

Un grand merci aux 800 répondants ayant pris le temps de répondre à cette étude !

Yannick Bossenmeyer Directrice Générale, Crèchemploi

 

Vous vous demandez combien gagne une auxiliaire de puériculture en crèche ? Quelles primes une éducatrice de jeunes enfants peut espérer toucher ? Vous hésitez entre travailler dans une crèche publique ou privée ? L’observatoire des salaires en crèche peut vous aider à y voir plus clair et a correctement orienter votre carrière.

Les salaires mensuels moyens bruts (hors primes) attribués en 2021 dans le secteur public sont de :

-          AEPE : 1603€

-          AP : 1715€

-          EJE : 2100€

-          Directeur : 2601€

 

Les salaires mensuels moyens bruts (hors primes) attribués en 2021 dans le secteur privé sont de :

-          AEPE : 1603€

-          AP : 2052€

-          EJE : 2068€

-          Directeur : 2936€

 

Le montant annuel moyen brut des primes attribuées est de :

-          AEPE : 471€

-          AP : 599€

-          EJE : 1275€

-          Directeur : 1530€

 

Quels critères impactent la rémunération ?

  • Le principal critère impactant la rémunération fixe est le secteur (privé ou public) notamment pour les AP (+19%) et les directeurs (+12%). Cela impacte peu en revanche les AEPE et les EJE.

 

  • Les primes accordées aux professionnels de crèche sont plus élevées dans le secteur public. En effet les salaires sont attribués selon une grille indiciaire fixe. Par ailleurs, plus la taille du réseau de crèches est importante, plus la probabilité de bénéficier d’une prime est forte. (29% des salariés bénéficient d’une prime dans les réseaux de moins de 10 salariés, 34% dans les réseaux de 11 à 20 salariés et 37% pour plus de 20 salariés).

 

  • Le montant des primes augmente avec le niveau de qualification et de responsabilité. Ainsi, un EJE touche en moyenne une prime 3 fois plus élevée qu’un AEPE. D’ailleurs, bien que les primes aient diminué les années précédentes, la tendance est repartie à la hausse pour tous, sauf pour les AP qui ont vu leurs primes baissées d’environ 100 €. Les primes peuvent atteindre 5000€ pour un poste de direction (plus haute valeur relevée parmi les répondants).

 

Sauf mention contraire, les salaires indiqués sont des salaires bruts. L’étude a montré dans l’ensemble une grande cohérence entre les déclarations des gestionnaires et des professionnels, nous avons donc retenu la donnée la plus parlante pour les professionnels, à leur demande.

Les données qui apparaissent dans cette étude présentent les rémunérations annoncées par l’échantillon de professionnels de crèche et de gestionnaires ayant répondu à notre enquête. L’étude est donc une photographie de leur situation. Elle ne prétend en aucun cas à une représentation exacte et exhaustive du secteur. Il est donc possible que vous constatiez un écart entre votre rémunération et les données qui vont suivre.

 

Téléchargez l’infographie ici !

 

 

1668 vues totales, 2 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , ,

Aucune réponse à “L’Observatoire des salaires en crèche 2022”

  1. Commentaire créé par DIAKITE le May 23rd 2022 at 10 h 57 min: Répondre

    Dommage que les cap petite enfance ne soi pas bien payé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial