Pourquoi les enfants ont-ils des doudous ?

23 août 2022

sleeping newborn baby

Nombreux sont les enfants qui adoptent un doudou dès leur plus jeune âge. Celui-ci devient rapidement un objet indispensable qu’ils emmènent partout, y compris à la crèche ! Du simple bout de tissu à la peluche, les tout-petits aiment les serrer contre eux, les suçoter ou les cajoler. Le doudou va accompagner un grand nombre d’enfants dans leur développement.

 

 

Quels bienfaits apporte-t-il ?

Les doudous aident les bébés à se rassurer, à se réconforter et à mieux vivre la séparation avec les parents. Les odeurs sont importantes chez les enfants, généralement, il rappelle l’odeur de la maman.

 

Ils permettent entre autres :

  • De penser à ses parents lorsqu’ils sont absents et de se sentir en sécurité en attendant leur retour.
  • De s’habituer à rester seul, par exemple dans son lit ou dans sa propre chambre.
  • De s’endormir.
  • De développer plus d’autonomie et un plus grand sentiment de sécurité lors de situations nouvelles (comme à la crèche, chez le docteur…)
  • D’exprimer ses sentiments. En effet, il n’est ainsi pas rare de voir des tout-petits passer leur colère sur leur peluche fétiche.

 

Comme le doudou est une source de réconfort et de sécurité pour votre enfant, il est fortement déconseillé d’utiliser la privation de doudou comme punition d’un comportement inapproprié. Il est là pour servir de passerelle entre ce qui est connu (comme la maison et les parents) et l’inconnu. Cela permet donc de rassurer les enfants laissés à la crèche par leurs parents et peut donc s’avérer être un véritable atout pour les professionnels qui doivent gérer des enfants en pleurs car leurs parents leurs manquent.

Les psychologues définissent le doudou comme un ‘’objet transitionnel’’. Un objet qui permet une transition entre la relation fusionnelle du bébé avec ses parents et l’étape où il aura pleinement conscience qu’il est un individu à part entière.

 

Son rôle à la crèche

L’objet transitionnel fait partie du quotidien des crèches, et les professionnels de la petite enfance acceptent généralement la présence des doudous au moment du départ du parent ou pendant les siestes.

Il est même encouragé pour les professionnels de mettre en place des rituels afin de rendre le moment de la séparation plus simple. Moments durant lesquels le doudou peut jouer un rôle très important et aider le tout-petit, mais aussi ses parents, à se sentir plus en confiance au moment de la séparation le matin.

Par ailleurs, la relation entre l’individu et son doudou peut varier d’un enfant à l’autre. Certains ne s’en séparent quasiment jamais de toute la journée, d’autres vont le réclamer surtout au moment de la sieste ou quand ils ont du chagrin, se font mal ou ne sont pas rassurés.

Généralement, les tout-petits abandonnent leurs doudous entre 3 ans et 5 ans. Toutefois, certains enfants plus âgés peuvent y avoir recours pour se sécuriser lors de périodes d’adaptation ou de situations stressantes.

 

 

Sources : Psychologue.netCairn.

388 vues totales, 5 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial