Pourquoi limiter le nombre de jouets des enfants et comment y parvenir ?

22 octobre 2021

Rangement crèche épuré

Depuis longtemps, les chercheurs et experts de la petite enfance sont arrivés à la conclusion que le jeu avait de nombreux bienfaits pour l’éveil de l’enfant. Il permet à l’enfant de se construire et d’apprendre de manière ludique tout en lui faisant découvrir de nouvelles choses mais il sert également à l’extériorisation des sentiments que ce soit de la joie ou de la tristesse. Il n’est donc pas rare qu’un enfant soit couvert de cadeaux dès son plus jeune âge car on pense que c’est ce dont ils ont besoin pour grandir.

Et pourtant malgré ces bienfaits, les jouets ont aussi de mauvais côté. Les enfants qui ont trop de jouets s’en désintéressent rapidement, passant de l’un à l’autre sans cesse. Le jouet est souvent considéré comme lien de socialisation et pourtant on peut noter que certains enfants refusent de partager, évitant ainsi les liens sociaux qu’ils pourraient créer dès leur plus jeune âge.

Le jeu sert aussi à la créativité mais dans une moindre mesure que lorsqu’on retire les jouets aux enfants.

C’est ainsi que dans les années 1980, des chercheurs allemands sont arrivés avec l’idée que les enfants n’avaient pas besoins de jouets pour s’éveiller et se développer. Ils pensaient même que les enfants pouvaient être dépendants de leurs parents suites aux habitudes prises durant l’enfance. Cette dépendance serait liée aux jouets, qui d’après eux, serviraient surtout de « moyen d’échapper » aux émotions et aux situations difficiles.

Par conséquent, ils estiment que les supprimer aurait une influence positive sur le développement des compétences sociales de l’enfant comme l’empathie, la créativité, la pensée critique mais aussi la capacité à résoudre ses problèmes.

Et c’est comme cela que la première crèche sans jouets a vu le jour en 1992 en Allemagne au cours d’une expérience. Pendant 3 mois, un groupe d’enfants a été privé de jouets, ne laissant que le strict nécessaire au bon fonctionnement de la crèche. Les enfants ont tout d’abord été perdus sans les jouets, ne sachant pas quoi faire, comment s’occuper. Mais ils ont rapidement fait preuve de créativité en imaginant des activités diverses et variées comme le jeu de rôle, la construction ou encore en sortant en excursion autour de la crèche.

Grâce à cette expérience, les chercheurs ont démontré que les enfants participant au test étaient alors plus créatifs, équilibrés et avaient une meilleure confiance en leurs capacités que les autres enfants de la crèche. Ils ont aussi découvert comment s’affirmer et comment user de leurs compétences ainsi que celles de leurs camarades pour atteindre leurs objectifs.

De nombreuses autres études à travers le monde en sont arrivées à la même conclusion. On peut donc se demander s’il faudrait totalement supprimer les jouets des enfants, à la maison comme en crèche. Et bien non ce n’est pas une nécessité, par contre les limiter à un nombre raisonnable ne peut qu’être bénéfique pour eux.

En résumé : pourquoi limiter les jouets ?

1-      Développer la sociabilité de l’enfant

2-      Exacerber sa sensibilité pour le domaine créatif (art, activités manuelles, lecture, écriture, etc.)

3-      Apprendre la patience et la persévérance

4-      Développer l’attention portée aux jouets : l’enfant prend plus soin de ses jouets

5-      Apprendre à partager

6-      Développer l’attention de l’enfant : il sera plus concentré sur ce qu’il fait

7-      Diminuer l’encombrement des pièces et le désordre ce qui rend l’espace plus sain et plus reposant pour l’enfant.

 

chambre d'enfant surchargé

Exemple d’une chambre où il y a beaucoup de jouets.

 

 

 

 

 

 

 

Comment limiter les jouets sans pour autant tout supprimer ?

1-      La règle des 20 jouets : faire choisir 20 jouets aux enfants qu’ils garderont pour jouer. Vous pouvez par exemple conserver le reste dans une caisse et changer les jouets chaque semaine afin que les enfants jouent avec tous les jouets et pas uniquement certains.

2-      La location de jouets : de plus en plus de sites internet propose la location de jouet sous forme d’abonnement ou de box unique. Le but est simple, permettre une optimisation de l’utilisation des jouets pour les enfants et en faire profiter le plus de monde possible. Un enfant n’utilisera jamais le même jouet pendant plusieurs années, autant en faire profiter d’autres enfants. Les offres sont diverses et variées, il existe même des offres correspondant aux besoins des crèches (le site de petitemarelle par exemple) alors n’hésitez pas à explorer plusieurs sites afin de trouver l’offre qui vous convient le mieux.

3-      Utiliser des matériaux présents en crèche pour en faire un outil de création. Vous pouvez utiliser des bouteilles en plastique, du carton, des feuilles de brouillon, etc. et laissez l’esprit créatif des enfants faire le reste.

4-      Remplacer une activité « jeux » par une activité « histoire » : inventez une histoire avec les enfants en les laissant faire le choix des personnages, lieux, époque afin de faire travailler leurs imaginations et même leur collaboration.

5-      Mettre à profit la curiosité des enfants : S’il existe un espace vert au sein de la crèche, laissez les enfants jouer et ramasser des objets comme des feuilles ou des cailloux, en restant bien sûr vigilant à ce qu’ils ne s’étouffent pas avec.

6-      Cela peut vous paraitre bizarre mais n’empêcher pas les enfants de s’ennuyer. C’est dans l’ennui qu’ils se montreront les plus créatifs.

7-      Les mains sont le prolongement, les antennes de l’âme. Lorsqu’on les utilise en cousant, cuisinant, peignant, toucher le sol, les plongeant dans la terre ou la peinture, lorsqu’on les met dans la bouche, lorsqu’elles servent à caresser un doudou… Les mains envoient des signaux de relaxation et de créativité au cerveau ; ce qui construit l’enfant dans sa globalité. D’où l’importance de l’initier à s’en servir avec des objets du quotidien, dans la nature, sans interaction avec des jouets en plastiques ou électroniques !

 

Si jouet il doit y avoir, préférons les jouets en matière noble (le bois par exemple) plutôt que les jouets en plastique.

 

Sources : graines de bienveillance / montessouricettes / enfance positive / lesapprentisparents / petitemarelle

1321 vues totales, 2 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial