Quelles sont les mesures mises en place par la CNAF pour soutenir le secteur de la Petite enfance en cette nouvelle période de fermeture des EAJE ?

16 avril 2021

Diverse children enjoying playing with toys

Le 7 avril dernier, au lendemain de la fermeture des crèches et écoles, La CNAF (Caisse nationale des allocations familiales) confirmait sa volonté de soutenir le secteur de la Petite enfance et les différents services aux familles, en mettant en places 4 mesures :
1. Tout d’abord, la gratuité de l’accueil des enfants des personnels prioritaires dans les crèches financées par la Prestation de service unique (PSU).
Retrouvez les critères pour vérifier votre éligibilité sur le site : https://monenfant.fr/web/guest/recensement-covid-19

2. Une aide financière de 10 euros par jour et par place occupée par ces enfants, pour toutes les crèches les accueillant. Cela permet de faire face aux surcouts engagés par la structure, dans le but de maintenant un accueil de qualité.

3 . L’élargissement des aides exceptionnelles à l’ensemble des crèches et des Maisons d’assistantes maternelles (MAM) à toutes les places d’accueil fermées ou inoccupées.

Le montant de cette aide, qui avait été initié au printemps 2020 est de :
- 27 euros par jour et par place fermée ou inoccupée dans les crèches ayant du personnel de droit public
- 17 euros par jour et par place fermée ou inoccupée dans les crèches ayant du personnel de droit privé
- 3 euros par jour et par place fermée ou inoccupée dans les Mam ayant des charges locatives ou d’accession.

4. Le maintien des prestations de service sur la base de l’activité 2019 pour les Alsh et tous les services financés par la branche Famille du 1er au 30 avril 2021.

Retrouvez le communiqué complet de la CNAF ici 

367 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial