S’absenter de son travail pour un entretien d’embauche

30 août 2017

s'absenter du travail pour entretien d'embauche

Les raisons pour lesquelles un professionnel souhaite changer de travail sont nombreuses :

-          Vous commencez à vous ennuyer dans le travail que vous menez.

-          Vous n’êtes plus aussi fier d’accomplir ce travail qu’à vos débuts.

-          Vous réalisez que vous avez peu d’opportunités de développement de carrière.

-          Vous n’êtes pas satisfait du management de votre direction ou de l’ambiance au sein de votre équipe.

Vous avez pris la décision de passer à l’acte en recherchant un nouvel emploi qui, vous l’espérez, résoudra le problème identifié dans votre poste actuel.

Quelques temps après avoir postulé à des offres d’emploi, vous êtes contacté par un recruteur. Une date d’entretien est fixée … Problème, vous travaillez ce jour-là. Comment faire ?

Lorsque vous devez vous absentez du travail pour passer un entretien d’embauche, plusieurs solutions s’offrent à vous :

1-      En discuter avec votre actuel employeur : Aucune disposition légale n’est prévue pour permettre aux salariés sur le départ de se rendre à un entretien d’embauche. Il existe cependant des cas particuliers comme celui des stagiaires ou des employés démissionnaires. Il est possible pour ces derniers de faire leurs démarches durant leur préavis.

2-      Se mettre d’accord avec le recruteur : Un recruteur peut très bien comprendre votre situation. Vous pouvez vous arranger avec lui pour que l’entretien ait lieu en dehors de vos horaires de travail classiques. Il n’est pas rare que les entretiens d’embauche se fassent à partir de 17h. Il est cependant nécessaire qu’en tant que candidat, vous fassiez preuve de motivation en acceptant de faire autrement si le recruteur le demande. Il existe pour cela une dernière solution :

3-      Poser un jour de congé ou un RTT : La convention collective de l’entreprise peut poser des règles autour de l’usage de ces RTT et habituellement précise notamment s’ils peuvent être posés librement par le salarié ou sont imposés par l’employeur. Il en est de même pour les congés payés. Il est possible que la période de congé soit imposée par l’employeur.   Il est donc impératif d’anticiper le refus éventuel de son employeur.

4364 vues totales, 4 aujourd'hui

Mots-clefs : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial