VAE EJE : 4 tips pour préparer son oral

22 octobre 2019

VAE EJE

1) Préparez-vous en amont ! 

Avant même de passer à l’oral vous devez savoir de quoi vous souhaitez parler.

Pour se faire organisez votre plan de présentation (introduction – développement – conclusion). Travaillez le et entraînez-vous autant de fois que nécessaire !

Attention, l’objectif n’est pas de l’apprendre par cœur au risque de vous sentir déstabilisé lorsque le jury vous posera des questions. Il faut avoir l’air naturel :-)

Mettez vous à la place du jury : quelles questions pourraient-ils me poser ? Sur quel sujet je ne suis pas encore à l’aise? Ce travail vous permettra de prendre du recul et analyser les points qui vous restent à travailler.

L’idée est de construire dans votre tête une sorte de “carte des chemins” qui vous permettront de trouver plus facilement les réponses aux questions qui vous seront posées lors de l’entretien et d’établir des connexions entre différents sujets.

2) Présentez votre livret II sous un autre angle 

Lorsque vous passez à l’oral, le jury a déjà lu votre dossier dans 80% des cas. Si vous ne faites que répéter la même chose cela sera ennuyant et vous risquez de perdre l’attention du jury.

Les travaux que vous aurez précédemment effectués dans le cadre de la VAE EJE auront une plus value si vous les présentez différemment : vous pouvez alors apporter des informations complémentaires, des données mises à jours, ou expliquer plus en détails certains points que vous considérez importants.

3) Suscitez l’interaction 

Ne vous contentez pas uniquement de répondre aux questions du jury. Développez vos propos, illustrez les par des exemples concrets.

Vous ne devez pas hésitez à rentrer en interaction avec les personnes qui se trouvent en face de vous.

Cela permettra deux choses :

- En ouvrant le dialogue vous êtes capable de maitriser et orienter l’entretien (jusqu’à une certaine mesure), ce qui permettra d’éviter les périodes de “blancs”.

- Vous montrez que vous maitrisez le sujet et que vous êtes à l’aise avec, ce qui renforcera votre expertise.

4) Adoptez une posture professionnelle 

Lors d’une présentation orale la gestuelle compte pour beaucoup.

Lorsque nous sommes stressés nous développons des réflexes inconscients : nous bougeons les pieds, les jambes, nous croisons les bras… Toutes ces positions ne nous aident pas à mettre en valeur notre oral.

Il est important de prendre une position stable et dynamique. Pour se faire, ancrez vos deux pieds au sol et n’hésitez pas à parler avec des gestes.

Plus vous allez vous “ouvrir” vers le jury, plus vous allez gagner en confiance. A contrario, si vous êtes recroquevillé sur vous-même et que vous gigotez dans tous les sens, cela aura un impact sur votre élocution.

 

Sources : 

https://www.validersavae.fr/

https://www.vaeguidepratique.fr/

4337 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial