Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Apports nutritionnels necessaires aux bébés

15 février 2017

La précision alimentaire chez les plus petits

Quels sont les apports nutritionnels nécessaires aux bébés?

Le développement ainsi que la croissance des nourrissons impliquent une rigueur en termes de nutrition. En effet, la qualité nutritionnelle des enfants en bas âge va être le résultat de la maturité d’une bonne santé psychologique et physique.

Les apports nutritionnels conseillés (ANC) sont bien connus, ils doivent être variés, riches en glucides, lipides, fer et en protéines. Selon L’organisation mondiale de la santé l’allaitement maternel reste le moyen sans égal de fournir une alimentation idéale. Néanmoins, les jeunes mamans peuvent trouver des substituts à l’allaitement via la commercialisation des laits adaptés.

En effet, d’après une étude de l’ONE (l’Office de la Naissance et de l’Enfance), après l’importance de grande quantité d’eau chez les bébés, ce sont les lipides et acides gras essentiels qui sont nécessaires à son métabolisme, au développement cérébral et à la maturation des fonctions neurosensorielles du jeune enfant et notamment pour le bébé de 0 à 4 ans.

Cette approche est appuyée par une autre étude française, mise en lumière dans un article de LADEPECHE. Cette étude supporte l’apport des lipides chez les nourrissons et leurs bienfaits sur les fonctions cérébrales. Et pourtant, les résultats démontrent que moins de 5% des enfants reçoivent les apports nécessaires en lipides. Cela est-il dû à la mauvaise réputation des matières grasses chez les parents ?

Comment adopter un bon comportement ?

- Rencontre des professionnels de la petite enfance compétents en conseil nutritionnel (Médecin pédiatre, éducateur de jeunes enfants, infirmière puéricultrice, diététiciens pédiatriques…)
- Surveillance de la croissance pondérale et staturale du bébé
- Favoriser un rythme de vie ainsi qu’une activité physique appropriée à l’âge
- Favoriser un environnement favorable dans les milieux d’accueil
- Vérification des composantes du lait industriel donné à l’enfant

L’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la santé) donne certains conseils quant au choix du lait industriel appelé aussi « préparation ». Avant l’âge de 1 an, le lait de vache est déconseillé car il pourrait déclencher des troubles digestifs, optez donc pour des « laits » 1er ou 2e âge avec plus de fer et des acides gras essentiels.
Entre 1 an et 3 ans préférez le « lait de croissance » ou un « lait de suite », si vous ne le souhaitez pas, optez pour du lait entier plutôt que écrémé.
Les laits d’autres animaux ne semblent pas adaptés à l’alimentation du bébé et peuvent devenir dangereux, toujours selon l’INPES.

Sources:

Etude ONE

Etude INPES

LADEPECHE

L’OMS

 

498 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *