Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Comment booster la mémoire des enfants dès l’âge de 3 ans ?

20 janvier 2016

Child's head profile silhouette with a brain in pastel vintage colors.

Une nouvelle étude américaine publiée dans la revue Intelligence vient de corréler la réussite dans les études scolaires avec les entraînements très précoces à la mémoire chez le jeune enfant. Les auteurs de cette étude, le docteur Caroline Fitzpatrick et le reste de son équipe montréalaise du centre Concordia, conseillent dès l’âge de 3 ans à la maternelle et durant l’école primaire des exercices à la mémoire pour éviter le décrochage scolaire. Selon cette même équipe, il est étonnant de constater 10 ans plus tard l’impact que peut avoir le développement de la mémoire de travail lorsque l’on est jeune. Mais comment sont-ils arrivés à cette conclusion ?

Les chercheurs ont fait des tests de mémoire de travail sur 1824 enfants âgés de 2 ans et demi puis à 3 ans et demi. Ils ont ensuite observé les résultats scolaires de ces enfants 10 ans plus tard au collège à l’âge de 12/13 ans. D’après cette étude, les enfants qui réussissent le mieux sont ceux qui ont été habitué à améliorer leur mémoire dès la petite enfance. Par exemple, les jeux de rôles au préscolaire favorisent la mémoire de travail car l’enfant doit retenir quel rôle il joue, suivre des directives et inhiber son comportement pour accomplir la tâche.
La mémoire de travail est un type de mémoire à très court terme : on peut par exemple montrer à un enfant de 3 ans un jouet et on lui demande d’aller en chercher un similaire dans la pièce d’à côté. Ce processus de traite d’un ou deux morceaux d’information permet au jeune enfant de mieux appliquer les consignes d’un travail en classe.
Pour améliorer la mémoire de travail, les auteurs conseillent également la méditation de pleine conscience avec les petits qui les aidera par ailleurs aussi à mieux se concentrer. Pour les plus grands, limitez le temps passé devant les écrans en tout genre (télé, tablette, smartphone et jeux vidéos) pour éviter d’endommager les fonctions cognitives. Certains spécialistes conseillent même le football, le skate et le basket comme activités alternatives pour booster la mémoire et la concentration.

Source : http://www.maxi-mag.fr/famille/enfant/boostez-la-memoire-de-vos-petits-partir-de-3-ans.html/gn/231764

Pour réagir à cet article, cliquez ici

675 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *