Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Comment bien se préparer pour accueillir les petits enfants handicapés ?

15 octobre 2015

Mother and toddler

La scolarisation des enfants handicapés progresse en France pas à pas, mais qu’en est-il d’avant l’école ? L’intégration dans une crèche classique reste assez rare. Bien que la loi stipule que les structures collectives doivent accueillir tout le monde, son application reste difficile. En effet, il faut un personnel motivé, avec un minimum de formation, en effectif suffisant et qui dispose d’équipements adaptés. Ce qui fait qu’en réalité peu d’enfants handicapés peuvent être pris en charge dans ce genre de structure.

Une solution envisagée et qui semble fonctionner est de désigner une référente départementale chargée de l’accueil du jeune enfant handicapé. L’enjeu est de faire en sorte qu’un maximum de structures et de personnes soient en mesure de proposer un mode de garde à ces familles. Son rôle est d’accompagner les parents pour trouver un accueil le plus adapté possible aux besoins de leur enfant. Mais aussi d’aider les professionnels qui souhaitent entrer dans cette démarche et ceux qui ont déjà commencé mais qui ont besoin d’un appui.

Il faut absolument éviter les situations où l’on a d’un côté les parents démunis qui n’osent pas confier leur enfant où qui ne se savent pas vers qui se tourner et de l’autre les professionnels de la petite enfance qui n’ont reçu qu’une maigre sensibilisation au handicap dans leur formation et qui de ce fait seraient réticents ou craintifs.

Des modules de formations complémentaires dédiés spécifiquement à l’accueil du jeune enfant handicapé ont donc été mis à disposition pour les professionnels de la petite enfance intéressés. Pour se donner une idée, sur les 2150 assistantes maternelles que comptent la Haute-Vienne, 25 sont répertoriées comme aptes à accueillir des enfants en situation de handicap.
Cependant, c’est plutôt après l’âge de 3 ans que les besoins de l’enfant différant sont les plus forts. En effet, cela marque la fin du congé parental et le début de la scolarisation, même si celle-ci n’est pas toujours possible et qu’il manque des places d’accueil en établissement spécialisé.

563 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *