Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Les radiofréquences, un danger pour l’enfant

6 octobre 2016

Les radiofréquences, un danger pour l'enfant

 

Début Juillet, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié une expertise relative à l’exposition des enfants aux radiofréquences et leurs effets potentiels sur la santé plutôt alarmante, surtout pour les sujets les plus jeunes (moins de 6 ans).

 

Synthèse de l’étude :

Les jeunes sont exposés de manière de plus en plus précoce aux technologies sans fil. Cela est dû d’une part à la diversité des lieux fréquentés et à l’évolution rapide des dispositifs radioélectriques utilisés par les enfants.

A propos des objets, il est intéressant de rappeler que les téléphones portables sont loin d’être les seuls objets radioélectriques au contact des enfants. Du veille-bébé à la voiture télécommandée, l’expertise est l’occasion d’avoir une vue d’ensemble de tous ces produits à destination des plus jeunes: Baby phones, Véhicules radio commandés, Robots communiquant, Talkie Walkies ainsi que d’autres dispositifs de surveillance.

D’autre part, les études prouvent que l’enfant reste le plus vulnérable quant à l’exposition aux radiofréquences. Ses spécificités morphologiques, anatomiques le mettent en danger. Certaines zones encore en transformation sont plus sensibles aux ondes.

Le rapport  ne précise pas les conséquences directes de cette sur exposition. La littérature internationale développe plus les effets négatifs de l’utilisation des technologies sans fil sur le bienêtre de l’enfant.

L’ANSES affirme tout de même que les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables, les tablettes tactiles ou les jouets connectés peuvent avoir des effets sur les fonctions cognitives des enfants.

 Les recommandations de l’ANSES:

- Soumettre l’ensemble des dispositifs radioélectriques aux mêmes obligations réglementaires encadrant les téléphones mobiles.

- Le respect des valeurs limites d’exposition réglementaires doit être respecté

- Veiller à usage modéré de dispositifs  radioélectriques en privilégiant le recours au kit main-libre.

Il est nécessaire que le personnel de crèche prenne connaissance du rapport de l’ANSES. L’utilisation des technologies sans fil au sein des crèches peut avoir des conséquences sur les fonctions cognitives des enfants. Ils sont vulnérables et fortement exposés, il est important de les préserver.

 

Afin de consulter le rapport de l’ANSES cliquez ici

222 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *