Recherchez une information :
TwitterFacebook Google + Linkedin Viadeo

Vaccin DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) : la mise en garde !

21 mai 2015

Vaccin des nourrissons

A l’heure où la vaccination prend de l’importance pour contrer un maximum de maladie, certains médecins mettent en garde sur leurs effets qui peuvent s’avérer négatifs.
C’est le cas du professeur Henri Joyeux, cancérologue, spécialiste de la nutrition, professeur de médecine et chirurgien des hôpitaux. Celui-ci dénonce la composition des vaccins, en particulier celui contenant le DTP, et la mainmise des laboratoires pharmaceutiques.

Un nouveau vaccin pour le DTP

Ce vaccin pourtant obligatoire pour les nourrissons dès l’âge de 2 mois selon le code de santé publique a connu plusieurs changements. En 2008, le vaccin de la DTP a été arrêté, remplacé par les vaccins tétravalento (DT-Polio- Coqueluche) et pentravalents (DT-Polio-Hépatite B-Coqueluche). Cependant, ces deux derniers vaccins sont en rupture de stock depuis septembre 2014. Les parents qui ont l’ « obligation » de faire vacciner leurs bébés se rabattent sur l’Infanrix Hexa.

Un nouveau vaccin qui fait polémique

L’Infanrix Hexa fait polémique. C’est le dernier vaccin contenant le DTP, rendant son achat « obligatoire » pour les parents de jeunes enfants. L’Infanrix Hexa est un vaccin hexavalant*, qui contient en plus du DTP, trois autres vaccins (non obligatoires), de l’aluminium et du formaldéhyde. Les conséquences sur le système immunitaire des jeunes enfants sont encore inconnues. Le professeur Henri Joyeux met tout de même en garde sa composition qui pourrait être à l’origine de diverses conséquences médicales à court et long termes.

Enfin, si l’ancien vaccin du DTP ne coutait guère plus de 6 €, le vaccin de l’Infanrix Hexa s’élève à 40€. Nombreux sont les parents qui dénoncent la mainmise des laboratoires pharmaceutiques, qui profitent d’une vente jugée « forcée ».

Ci-dessous, la vidéo sur le vaccin DTP du professeur Henri Joyeux

*vaccin hexavalant : qui préviennent de plusieurs maladies en même temps

Sources :Média-presse.info et Breizh-info.fr

2048 vues totales, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *